L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Lexique
Bâle III
Noter cette page :

Bâle III désigne un ensemble de dispositions adoptées le 12 septembre 2010 (et publiées le 16 décembre 2010) par les banquiers centraux et régulateurs des 27 pays composant le comité de Bâle et proposant de nouvelles règles prudentielles dans le but de renforcer la réglementation, le contrôle et la gestion des risques dans le secteur bancaire.

Dans le détail, le ratio minimum de fonds propres « durs », autrement appelé ratio « core Tier 1 » (capital et bénéfices mis en réserve) - le rapport entre les fonds propres et les engagements accordés par les banques - a été relevé à 4,5 % du bilan des banques.

Un matelas de protection de 2,5 % a été ajouté « pour résister à des périodes futures de stress ». Le montant total de fonds propres « durs » est ainsi porté à 7 %.

Parmi les évolutions à venir, on peut citer les points suivants :

  • mise en place d’un ratio de liquidité pour les banques internationales ;
  • mise en place d’un ratio dit « d’effet de levier » ;
  • redéfinition des fonds propres (Tier 1 notamment) ;
  • une révision de la couverture de certains risques ;
  • la mise en place de mesures contra-cycliques.

Agenda de Bâle III :

 

Formation
Apprenez avec nos modules en ligne sur
"Bâle III"
Sites
Sites internet de référence sur
"Bâle III"
Ces renseignements vous sont communiqués à titre informatif. Pour prendre vos décisions, vous devez vérifier dans les documents officiels valides ou vous faire assister d'un Conseil professionnel.