L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 3 sept. 2010
Auteur: PNS
Noter cette article :
bourse_1283501304.jpg

Le CAC 40 est par moment euphorique, avec néanmoins des investisseurs qui doutent ! Et pour cause, les incertitudes sur la conjoncture mondiale et surtout US pèsent sur le moral des investisseurs. Mais derrière cette incertitude mondiale, il faut aussi discerner l'évolution du CAC 40 qui vient modifier ses déterminants : aujourd'hui ce sont autant la conjoncture économique française ou mondiale que les bourses de New York ou Shanghai. Nous entrons dans un nouveau CAC40 composé de grands groupes ayant trois grandes caractéristiques :

- Des sous-traitants français ou étrangers qui assurent la marge de ces grands groupes partiellement « fabless », selon un modèle finalement importé du Japon. Cela met le CAC 40 à l'abri des mauvais résultats sauf circonstances particulières, par exemple une brutale crise conjoncturelle mondiale.

- Une stratégie internationale qui les met relativement à l'abri de la conjoncture locale, mais sauf exception, le marché français pèse encore pour plus de 30%.

- Un actionnariat français d'environ 50%

D'une certaine manière, c'est le fruit du succès de la stratégie de mondialisation de ces entreprises.

Les déterminants du CAC 40 sont aujourd'hui autant la position de liquidité des investisseurs étrangers, que l'économie internationale ou française. Bien évidemment, le CAC 40 ne se déconnectera pas complètement de la conjoncture française, mais il sera de plus en plus dépendant de la conjoncture internationale étendue à l'Asie.

Deux conséquences :

- Hier on comparait souvent l'évolution du CAC 40 avec le Nasdaq, dans quelques années, il faudra sans doute utiliser Shanghaï.

- Le CAC 40 va se déconnecter des risques usuels des actions et cela va conduire à changer la relation entre le marché obligataire et le marché actions CAC 40. On va racheter des actions pour leur rendement et non plus uniquement pour un espoir de valorisation.

Mots-clés :
CAC 40 (CAC 40)