L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 15 sept. 2010
Auteur: YB
Noter cette article :

Le Conseil d'analyse économique viens de publier un rapport à travers lequel il explique que l'économie française est moins dépendante du pétrole qu'elle ne l'était auparavant, et par conséquent moins vulnérable aux chocs pétroliers. Elle doit toutefois poursuivre sa mue pour faire face à une hausse "inévitable" des prix du brut.

La tendance à la hausse des cours de l'or noir est "inévitable et s'accompagnera d'une volatilité importante", liée à la fois aux "incertitudes" économiques et aux "mouvements spéculatifs".

Télécharger le Rapport

Résumé officiel :

Les prix du pétrole augmentent tendanciellement mais ils restent soumis à une forte volatilité. L'objet de ce rapport est triple : analyser les causes de ces faits d'observation ; en déterminer l'impact pour l'économie réelle (la croissance, l'emploi…) ; en déduire un certain nombre de recommandations pour les politiques publiques. Autant le consensus est large lorsqu'il s'agit d'étudier les ressorts des prix pétroliers, d'évoquer leur « financiarisation » excessive, autant il se dissipe dès qu'il faut désigner clairement les responsabilités. L'autre volet de ce rapport concerne l'incidence des chocs pétroliers. Les effets macroéconomiques sont somme toute limités, conséquence des changements structurels à la suite des chocs pétroliers, ce qui contraste avec la persistance d'impacts sectoriels conséquents. On notera une palette de recommandations, qu'il s'agisse par exemple de la pédagogie auprès des consommateurs, de l'indispensable présence française dans des projets internationaux relatifs à l'énergie, de la stratégie de croissance verte ou des voies pour réduire la financiarisation des marchés pétroliers.

Télécharger le document