L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Lun. 04 juin 2012 - CFTC - Condamnation judiciaire à 10 Millions $ pour le Ponzi de Eldon A. Gresham

Partagez
Noter cette article :

Auteur: Y B

Date de publication: 04/06/2012

 

La Commodity Futures Trading Commission a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce qu'elle condamne Eldon A. Gresham à 10 millions de dollars d'amende pour avoir mis en place au seins de sa société d'investissement une chaine de Ponzi.

Résumé :

The U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) obtained federal court summary judgment orders resolving its claims against defendant Eldon A. Gresham (aka Eldon A. Gresham, Jr.) doing business as The Gresham Company (Gresham) of Peachtree City, Ga., and relief defendants Werner H. Beiersdoerfer (Beiersdoefer) and his company, Interveston Wines, LLC (Interveston), both of Calera, Ala.

The claims arose from a CFTC complaint filed July 2, 2009, in the U.S. District Court for the Northern District of Georgia that charged Gresham with operating a multi-million dollar off-exchange foreign currency (forex) Ponzi scheme (see CFTC Press Release 5674-09, July 9, 2009).  Beiersdoerfer and Interveston were named in the lawsuit as relief defendants because they allegedly received funds as a result of Gresham’s conduct to which they had no legitimate entitlement.  

The summary judgment order entered against Gresham on September 9, 2011, found that, from 2004 to 2009, Gresham fraudulently solicited $15,900,245.97 from over 100 customers for the purported purpose of trading forex.  According to the order, Gresham lured customers and prospective customers with promises of extraordinary monthly returns ranging from five to 10 percent and perpetuated his scheme by falsely reporting substantial gains to customers.  The court further found that Gresham engaged in only limited, unsuccessful forex trading and that Gresham misappropriated the vast majority of customer funds to pay “returns” to other customers and for personal use.  

Télécharger le document

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :