L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Mer. 05 déc. 2012 - SEMIND - Semiconducteurs : vers une baisse des revenus de 2,3% cette année

Partagez
Noter cette article :

Auteur: Y B

Date de publication: 05/12/2012

 

Le site internet Semiconductor Manufacturing and Design a publié un communiqué de presse dans lequel il annonce avoir révisé ses prévisions pour 2012 concernant le marché des semi-conducteurs.

D'après les derniers calculs du cabinet, les revenus du secteur seraient en baisse de 2,3% cette année.

Après avoir rapporté 310 milliards de dollars en 2011, les ventes de semiconducteurs ne devraient rapporter que 303 milliards de dollars cette année.

"Cinq des six principaux segments du marché de semiconducteurs devraient se contracter cette année", explique Dale Ford, Senior director, electronics and semiconductor research pour IHS. "Les tensions économiques ont fortement pesé sur la demande en produits électroniques qui est restée relativement faible. En conséquence, le marché des semiconducteur est passé de la simple stagnation au cours de la première moitié de l'année à un vrai ralentissement au cours de la seconde". Heureusement, un rebond est attendu en 2013. 

Parmi ces segments en souffrance figurent le traitement des données, l'électronique grand public, l'industrie, les communications filaires et l'automobile. Le seul segment en croissance cette année sera le "sans fil" (+7,7%).

Toutefois, 4 types de semiconducteurs ne devraient pas connaître la crise cette année : les capteurs CMOS (+31,8%), les LEDs (+17,5%), les circuits intégrés spécifiques (+5,6%) et les capteurs (+4,1%).

Pour 2013, IHS pense qu'un joli rebond est possible et table même sur une hausse de 8,2% des revenus du secteur.

Résumé :

Amid weak economic conditions, IHS is downgrading its forecast for the global semiconductor market in 2012, with revenue now expected to decline by 2.3 percent for the year.

The IHS iSuppli preliminary forecast predicts semiconductor revenue will expand by 8.2 percent in 2013.

However, worldwide chip sales are expected to decrease to $303 billion in 2012, down from $310 billion in 2011, according to the firm. The newly adjusted figure shows a steeper descent compared to the 0.1 percent retreat first projected in the previous August forecast and the 1.7 percent decline forecast in the September forecast.

“Five out of the six major application markets for semiconductors—including the key computer segment—are expected to contract in 2012, pulling down the overall performance of the chip market,” said Dale Ford, senior director of electronics and semiconductor research for IHS. “An extremely weak global economy resulted in poor demand for electronics. As a result, the semiconductor industry slipped from stagnation in the first half of 2012 to a slump in the second half. Still, one of the few silver linings is that the fourth quarter is expected to bring a mild recovery in year-over-year growth, setting the stage for a market rebound in 2013.”

Télécharger le document

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :