L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 19 mars 2013
Auteur: Y B
Noter cette article :
nasdaq.png

Le groupe européano-américain NASDAQ OMX, propriétaire du NASDAQ depuis 2008, a publié un article sur le thème de la crise chypriote.

Le marché boursier américain a affiché hier sa plus grosse perte en quelques semaines et le CBOE Volatility Index a bondi de 20 % après l'annonce par les responsables politiques de la zone euro du plan de sauvetage de 13 milliards d'euros de Chypre.

En dépit de ces préoccupations, le déclin du marché américain a été contenu.

Le plan de sauvetage contient des conditions particulièrement controversées, les comptes bancaires chypriotes dont l'encours est supérieur à 100 000 € sont dorénavant obligés de payer une taxe d'environ 15%.

Les banques chypriotes devraient aussi rester fermées jusqu'à mercredi, un mouvement qui vise à prévenir une panique bancaire dans le pays.

Résumé :

The U.S. stock market posted its biggest loss in weeks on Monday and the CBOE Volatility Index jumped 20 percent after euro zone policy makers announced a $13 billion bailout of Cyprus.

Despite the concerns, the market decline in the United States was contained. The bailout comes with particularly controversial terms, with Cypriot bank accounts being forced to pay a tax. Cyprus banks are also expected to remain closed until Wednesday, a move that is aimed at preventing a bank run in the country.

The news sent the euro falling sharply against the greenback as investors worried that the Cyprus bailout could effect the finances of other EU countries. With Cypriot depositors being on the hook for some of the bailout funds, fears arose that depositors in other struggling countries such as Spain or Italy may yank their money from banks.

Consulter le communiqué