L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 29 août 2013
Auteur: Y B
Noter cette article :

La Commodity Futures Trading Commission a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce la condamnation de Global Precious Metals Trading Company et de son CEO, Michael Ghaemi, pour fraude sur le trading de métaux hors bourse.

La CFTC a pu constater au cours d'une enquête menée par ses services d'inspection que du 16 juillet 2011 au mois d'août 2012, Global Precious Metals Trading Company et de son Président auraient sollicité et accepté environ 800 000 dollars de la part de neuf de leurs clients de détail américains dans le but d'acheter des métaux précieux physiques, tels que l'or, de l'argent, du platine et du palladium en dehors de la bourse. Ils auraient également profité de ces transactions pour escroquer leurs clients.

Global Precious Metals Trading Company et son Président ont été condamnés à payer une amende civile de 1,26 million de dollars, 736 979 dollars au titre de dédommagement et devront restituer 186 860 dollars de gains mal acquis. Le décret impose également une interdiction de négociation et d'inscription permanente à leur encontre.

Résumé :

The U.S. Commodity Futures Trading Commission today announced that it obtained a federal court default judgment Order against Global Precious Metals Trading Company, LLC (GPMT) of Coral Gables, Florida, and its principal Michael Ghaemi of Miami, Florida, charged with running a fraudulent precious metals scheme and misappropriating customers’ funds (see CFTC Press Release 6587-13, May 13, 2013).

The Order, entered by Federal District Judge Ursula Ungaro on August 12, 2013, requires GPMT and Ghaemi to pay a $1.26 million civil monetary penalty, $736,979 in restitution, and to disgorge $186,860 in ill-gotten gains. The Order also imposes permanent trading and registration bans against them and prohibits them from violating the Commodity Exchange Act (CEA) and CFTC regulations, as charged.

The Order finds that, from at least July 16, 2011 to August 2012, GPMT and Ghaemi illegally solicited and accepted approximately $800,000 from nine U.S. retail customers to purchase physical precious metals, such as gold, silver, platinum, and palladium, on a financed basis, and defrauded the customers in connection with the precious metals transactions.

Consulter la plainte de la CFTC

Lien de secours