L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Mar. 03 sept. 2013 - CFTC - Condamnation de Matthew Marshall Taylor, un ancien trader de Goldman, Sachs & Co pour fraude

Partagez
Noter cette article :

Auteur: Y B

Date de publication: 03/09/2013

 

La Commodity Futures Trading Commission a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce la condamnation de Matthew Marshall Taylor, un ancien trader de Goldman, Sachs & Co pour fraude.

Selon la plainte de la CFTC, le défendeur aurait dissimulé plus de 8 milliards de dollars de transactions sur des contrats à terme.

"Le 13 décembre 2007, M. Taylor avait accumulé environ 8,3 milliards de dollars de positions d'achat" sur des contrats à terme adossés à l'indice Standard and Poor's 500 ce qui avait causé à Goldman Sachs une perte de 118,4 millions de dollars. Au mois de décembre 2012, la CFTC avait ordonné à Goldman Sachs de payer 1,5 million de dollars pour ne pas avoir été capable "de superviser correctement ses employés pendant plusieurs mois fin 2007".

M. Taylor a été condamné par un tribunal de New York à payer 500.000 dollars. La CFTC lui interdit également d'occuper de nouveau des fonctions de courtier.

Résumé :

The U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) today announced that Judge Richard J. Sullivan of the U.S. District Court for the Southern District of New York entered a Final Judgment and Consent Order for Permanent Injunction against Matthew Marshall Taylor (Taylor) for defrauding Goldman, Sachs & Co. (Goldman), his former employer, in December 2007 by intentionally concealing from Goldman the true position size, as well as the risk and potential profits or losses (P&L) associated with the S&P 500 e-mini futures contracts (e-mini futures) position in a firm account traded by Taylor.

The Order finds that Taylor recorded multiple fabricated entries in a Manual Trade Entry System for e-mini futures trades that he never made in order to conceal and understate the true size of his e-mini futures position and risk in his trading account, as the fabricated sales functioned to offset portions of the Defendant's actual e-mini futures purchases.

Further, the Order finds that Taylor violated the anti-fraud provisions of the Commodity Exchange Act (CEA) by concealing his position, risk and P&L from Goldman and requires Taylor to pay a $500,000 civil monetary penalty. Additionally, the Order imposes permanent trading and registration bans on Taylor and prohibits him from violating the CEA, as charged. Taylor resides in Florida.

The Court’s Order, dated August 28, 2013, stems from a CFTC Complaint filed on November 8, 2012, that charged Taylor with fraud for fabricating and concealing trades from his employer and obstructing their discovery (see CFTC Press Release 6409-12).

In a related criminal proceeding based on substantially the same facts, Taylor pleaded guilty in the U.S. District Court for the Southern District of New York to one count of wire fraud before the Honorable William H. Pauley III.

Consulter la plainte de la CFTC

Lien de secours

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :