L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Ven. 15 nov. 2013 - CFTC - La Cour fédérale du Massachusetts condamne Lyndon Parrilla à payer plus de 17 millions de dollars à titre de restitution, dédommagement, et pénalité pour une fraude sur le Forex

Partagez
Noter cette article :

Auteur: Y B

Date de publication: 15/11/2013

 

La Commodity Futures Trading Commission a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce que la Cour fédérale du Massachusetts a condamné Lyndon Parrilla pour une fraude sur le Forex.

Selon la plainte déposée par la CFTC, Lyndon Parrilla a, dans le cadre de transactions hors bourse en devises étrangères sur le FOREX, mis en place un stratagème de fraude lui ayant permis à travers sa société Green Tree Capital de détourner plus de 4 millions de dollars auprès de 50 investisseurs aux États-Unis.

Mme Parrilla  aurait utilisé les fonds détournés afin de payer des dépenses personnelles comme des voyages à Las Vegas, des dépenses de casino, l'achat de plusieurs voitures de luxe, de vêtements de créateur, etc.

Pour dissimuler ses pertes de trading et ses détournements, Parrilla a envoyé de faux relevés de compte de Green Tree à ses investisseurs par e-mail.

Le décret impose également une interdiction permanente de négociation et d'enregistrement à l'encontre du défendeur.

Dans une procédure pénale connexe, Mme Parrilla a été condamnée à 97 mois de prison et a verser un dédommagement de plus de 4,6 millions de dollars.

Résumé :

The U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) obtained a federal court Order awarding restitution for defrauded customers, disgorgement, and a civil monetary penalty totaling more than $17 million against defendant Lyndon Parrilla, of California, in connection with an off-exchange foreign currency (forex) fraud scheme in which Parrilla and his company, Green Tree Capital (Green Tree), defrauded over 50 customers in the United States of over $4 million.

Judge Joseph L. Tauro of the U.S. District Court for the District of Massachusetts entered the final judgment and permanent injunction Order on October 24, 2013 (see Related Link), requiring Parrilla to pay restitution of $4,197,342 to defrauded customers, disgorgement of $3,353,925, and a $10 million civil monetary penalty. The Order also imposes permanent trading and registration bans against Parrilla and prohibits him from further violations of the Commodity Exchange Act (CEA) and CFTC regulations, as charged.

The Order stems from a CFTC Complaint filed on April 12, 2011, that charged Parrilla and Green Tree with fraud, misappropriation, and other CEA violations (see CFTC Press Release 6024-11). The court previously entered judgment against Green Tree on June 30, 2011.

The final judgment Order is based on the court’s findings set forth in an earlier Order, entered on September 30, 2013 (see Related Link), that finds that Parrilla and Green Tree fraudulently solicited over $4 million from at least 50 customers in the United States, from approximately October 2009 until April 2011, for the purported purpose of trading off-exchange forex contracts on a leveraged or margined basis in managed accounts.

In soliciting the funds, the Order finds that Parrilla, on behalf of Green Tree, misrepresented that Green Tree had a record of delivering consistently profitable returns when, in fact, it incurred trading losses since its inception, and almost 80 percent of customer funds was never traded or invested in any manner. In fact, according to the Order, Parrilla misappropriated over $3.3 million of customer funds to pay personal and entertainment expenses, including Las Vegas casino expenses, purchase automobiles and clothing, and ATM or cash withdrawals. To disguise these misrepresentations, trading losses, and misappropriations, Parrilla sent false Green Tree account statements to customers by email. Further, the Order finds that Parrilla misrepresented his experience and expertise, and failed to disclose that the National Futures Association (NFA) permanently barred him from NFA membership.

Consulter le communiqué

Lien de secours

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :