L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 17 mars 2014
Auteur: Y B
Noter cette article :
SFC.png

La Securities and futures commission de Hong Kong a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce que l'ancien président de Gome Electrical Appliances Holding Limited, M. Wong Kwong Yu, son épouse Mme Du Juan, ainsi qu'un ancien directeur de GOME, ont accepté de payer 54 millions de dollars suite à des violations des droits des administrateurs de GOME et afin de résoudre les procédures entamées par les services de SFC en vertu de l'article 213 de la Securities and Futures Ordinance dans le cadre de certains rachats d'actions par la société.

Selon l'accord qui fait suite à la médiation, Wong et Du ont également convenu de prendre un certain nombre de mesures correctives pour la résolution complète et définitive des travaux de la SFC.

Selon la plainte déposée par la SFC, les défendeurs ont, durant le mois d'août 2009, levé des fonds au sein de leur société afin de rembourser un prêt personnel de 2,4 milliards de dollars HK contracté un an plus tôt.

Résumé :

The former chairman of GOME Electrical Appliances Holding Limited (GOME or the Company), Mr Wong Kwong Yu, and his wife Ms Du Juan, a former director of GOME, have agreed to compensate GOME $420 million in an agreement with the Securities and Futures Commission (SFC) to rectify their breaches of duties as directors of GOME and to resolve proceedings commenced by the SFC under section 213 of the Securities and Futures Ordinance in connection with certain share repurchases (Share Repurchase) by the Company.

Under the agreement, which follows mediation, Wong and Du have also agreed to take a number of remedial steps for full and final resolution of the SFC’s proceedings.

The SFC will stay its proceedings and take no further action in respect of this case, provided these steps are completed.

Consulter le communiqué

Lien de secours