L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 1 août 2014
Auteur: Y B
Noter cette article :
Marianne.jpg

Arnaud Montebourg a réuni fin 24 juillet pour la première fois le jury chargé de sélectionner les PME qui constitueront la promotion 2014 du « CAC 40 du futur ». Le ministre avait annoncé, en juin dernier, la création d’un programme d’accélérateur de croissance pour les PME, à l’occasion de la remise du rapport ETI réalisé par la direction générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services et Bpifrance.

120 PME sélectionnées d'ici septembre 2014

Le jury chargé de sélectionner les PME qui constitueront la promotion 2014 du « CAC 40 du futur » est composé, à parité, d’hommes et de femmes, issus du public et du privé, avec une forte expérience autour de l’accélération de croissance des PME.

La mission du jury est de sélectionner 120 PME d’ici fin septembre 2014. Ces 120 PME, « leaders » dans leur domaine, devront avoir la volonté et l’ambition d’accélérer leur croissance pour devenir des entreprises de taille intermédiaire, en utilisant plusieurs leviers :

  • l’accélération de leur croissance organique par trois canaux : une stratégie d’export notamment en collaboration avec d’autres acteurs de leur filière, la mise en place d’innovations stratégiques et marketing et une amélioration de leur organisation de production pour mieux rechercher l’excellence opérationnelle ;
  •  le déploiement d’une stratégie de consolidation de leur secteur en fusionnant avec d’autres PME offrant de fortes synergies de revenus.

Arnaud Montebourg a remercié les membres du jury pour leur engagement au service de cette mission, qui vise à faire émerger un tissu plus dense d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France.

Un panel de services en soutien à la croissance d’une équipe de 120 PME sera élaboré pendant l’été par un comité de pilotage animé conjointement par Bpifrance, la direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) et la direction générale du Trésor (DGT).

Consulter le communiqué

Lien de secours