L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 22 oct. 2014
Auteur: Y B
Noter cette article :

L’Autorité des marchés financiers a publié un communiqué de presse dans lequel elle met en garde le public contre les activités de la société CAC INVEST.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) attire l’attention du public sur les activités de la société CAC INVEST et rappelle que cette société n’est pas autorisée à fournir des services d’investissement sur le territoire français.

La société CAC INVEST (site internet www.cac-invest.com), se présentant comme une société de gestion de portefeuille française propose aux investisseurs français un investissement « sur les cinquante plus grandes capitalisations de la bourse de Paris ».

Or, la société CAC INVEST n’est pas autorisée à fournir le service de gestion de portefeuille pour compte de tiers, ni aucun autre service d’investissement sur le territoire français. Elle n’est pas non plus habilitée à exercer une activité de gestion collective en France ni à se livrer à une activité de démarchage bancaire et financier en France.

En conséquence, l’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations de la société CAC INVEST et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelle que forme que ce soit.

Aucun discours commercial ne doit vous faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l’épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible.

De manière générale, avant de vous engager, vous devez toujours vérifier que l’intermédiaire financier qui propose ou conseille des investissements en instruments financiers figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France (https://www.regafi.fr). Si l’intermédiaire concerné ne figure pas sur ces listes, nous vous invitons fortement à ne pas répondre à ses sollicitations. 

Accéder à la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France (REGAFI)