L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 20 nov. 2015
Auteur: Y B
Noter cette article :

L'Institut national de la statistique et des études économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaille les prix du prix du pétrole pour le mois d'octobre 2015.

En octobre 2015, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,7 % après –0,3 % en septembre). En s'établissant à 42,8 € en moyenne par baril de Brent, ce prix a chuté de 37,8 % par rapport à son niveau d'octobre 2014 (68,9 €). Les prix en euros des matières premières importées hors énergie reculent de nouveau (–1,4 % après –1,8 %) : cette baisse est portée par les matières premières industrielles (–2,9 %), alors que les prix des matières premières alimentaires augmentent doucement (+0,8 %).

Le prix du pétrole en euros se redresse légèrement

Le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse un peu (+1,7 % après –0,3 %), sous l'effet d'une diminution de la production de pétrole non conventionnel américain et d'une légère hausse de la demande des pays importateurs. Il progresse également en dollars (+1,9 % après +0,5 %), l'euro étant quasi stable par rapport à la monnaie américaine.

Les prix des matières premières industrielles se replient

Les prix en euros des matières premières industrielles reculent (–2,9 % après +0,4 %), du fait de la baisse des prix des matières premières minérales (–3,9 %). En revanche, les prix des matières premières agro-industrielles rebondissent légèrement (+1,0 % après –4,4 %).

Les prix des matières premières minérales reculent (–3,9 % après +1,9 %), du fait de la baisse des prix du minerai de fer (–6,7 % après +1,1 %) et des métaux non ferreux (–4,2 % après +2,4 %), particulièrement l'aluminium. Les prix des métaux précieux se redressent (+5,2 % après –1,9 %), tirés par le platine (+8,5 % après –11,0 %), l'or (+3,1 %) et l'argent (+6,6 %).

Les prix des matières premières agro-industrielles remontent (+1,0 % après –4,4 %; –3,9 % sur un an). En particulier, les cours du caoutchouc naturel rebondissent (+1,7 % après –10,4 %). Ceux des bois sciés de conifères se redressent nettement (+5,2 % après –8,8 %).

Les prix des matières premières alimentaires remontent légèrement

Les prix en euros des matières premières alimentaires se redressent légèrement (+0,8 % après –4,6 %). En particulier, le prix du sucre accélère vivement (+24,8 % après +5,2 %) : de fortes précipitations ont amoindri les récoltes au Brésil ; de plus, les autres pays producteurs (Inde, Thaïlande, Philippines) ont souffert de la sécheresse. Le prix des céréales se redresse légèrement (+0,9 % après –2,5 %). Le prix de la viande bovine se redresse (+3,7 % après –12,7 %), après une baisse importante durant les trois derniers mois (–9,4 %).

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours