L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Ven. 22 janv. 2016 - AMF - Le courtier Tradition sanctionné par l'AMF

Partagez
Noter cette article :

Auteur: Y B

Date de publication: 22/01/2016

 

La commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers a publié sa désision du 11 janvier 2016 à l'égard de la société TSAF OTC.

Le régulateur reproche a Tradition Securities and Futures OTC (TSAF), filiale française de la société Compagnie Financière Tradition SA, courtier suisse lui-même contrôlé à 69% par Viel & Cie, d'avoir omis de déclarer entre 85% et 93% de ses transactions annuelles sur les marchés obligataires de gré à gré (OTC), de début 2011 à l'été 2013. Quelque 19 000 ordres d'un montant total de 362 milliards d'euros auraient ainsi échappé aux radars de l'AMF !

La filiale française TSAF OTC a été condamnée à 400 000 euros d'amende pour ne pas avoir déclaré 19 000 ordres de gré à gré sur les marchés obligataires.

Télécharger le document

Lien de secours

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :