L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 5 déc. 2017
Auteur: DB
Noter cette article :
Conseil_Analyse_Eco.jpg

La grande place financière de la zone euro est  aujourd'hui sans conteste la City de Londres et le Brexit soulève des questions spécifiques pour la finance française et européenne, commente une note du Conseil d'analyse économique (CAE).

Selon l'accord de sortie qui sera conclu, explique le CAE, Londre pourrait perdre son "passeport financier, c'et à dire la possibilité,  pour ses entreprises du secteur financier et des assurances, d'offrir leurs services dans tous les pays de l'UE  sans y être dument implantées, régulées et contrôlées.

Ce passeport bénéficie aujourd'hui non seulement aux banques britanniques, mais surtout aux sociétés de pays tiers qui utilisent la capitale britannique comme tête de pont en Europe, poursuit le CAE.  

Dans cette nouvelle note du CAE, les deux auteurs, Anne-laure Delatte et Farid Toubal, abordent  succesivement deux sujets: d'une part, les conséquences du Brexit sur la stabilté et la fragmentation financière en zone euro et, d'autre part, les conséquences entre places financières continentales pour attirer des entreprises du secteur.

Cette note a été présentée au Premier ministre le 14 novembre 2017. 

 

Télécharger le document

Lien de secours