L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 22 mai 2018
Auteur: DB
Noter cette article :
SEC.jpg

La Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé que Visium Asset Management LP, une société de conseils spécialisée dans les hedge funds, a reconnu les charges de mauvaises gestion d'actifs et de délits d'initiés commis  par ses gestionnaires de portefeuilles privés. 

De son côté, le directeur financier de la société a reconnu les charges selon lesquelles il n'a pas réagi de manière appropriée aux signaux d'alarme qui auraient du l'alerter dans les dysfonctionnements de la gestion d'actifs.

L'ordonnance de la SEC constate ainsi que deux gestionnaires de portefeuille de Visium à New-York ont faussement gonflé la valeur de titres détenus par des fonds spéculatifs , ce qui a faussé les rendements, surestimé leur valeur liquidative globale et permis à Visium d'encaisser 3,15 millions de trop perçus.

La SEC constate également que certains gestionnaires de portefeuille de Visium ont négocié des titres de sociétés pharmaceutiques avant l'approbation par la Food and Drug Administration (FDA) de deux médicaments génériques.Ces transactions étaient basées sur des informations confidentielles reçues d'un ancien fonctionnaire de la FDA travaillant comme consultant chez Visium. 

Outre le directeur fiinancier de Visium, la SEC a inculpé deux gérants de portefeuille de la société qui ont mis sur pied le stratagème de non-conformité des actifs, et l'ancien employé de la FDA. Ces trois personnes, rappelle la SEC, avaient déjà été inculpées pour mauvaise conduite et l'un des gérants était déjà interdit d'exercer dans l'activité des valeurs mobilières depuis mai 2017.

Télécharger le document

Lien de secours