L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 13 sept. 2018
Auteur: DB
Noter cette article :

L’Autorité européenne des marchés financiers (l’ESMA) a décidé en mai dernier d’interdire en Europe la vente d’options binaires aux particuliers et de restreindre l’accès aux CFD (Contracts for Difference) en raison de leur complexité et des risques de pertes encourus. L’AMF rappelle que ces mesures visent un objectif légitime de protection des épargnants et encourage à ne pas céder aux manœuvres de contournement de certaines plateformes de trading en ligne visant à leur supprimer les protections mises en place par les régulateurs.

L’Autorité des marchés financiers  a fait savoir qu’elle avait été récemment  informée que des investisseurs s'étaient vus proposer par certains prestataires de services d’investissement d’ouvrir un compte dans des filiales situées hors de l’Union européenne avec l’objectif d’échapper aux mesures d’encadrement mises en place par l’Autorité européenne des marchés financiers  en faveur du grand public. Rappelons que l’ESMA a décidé d’interdire en Europe la vente d’options binaires aux particuliers et de restreindre l’accès aux CFD  en raison de leur complexité et des risque de pertes encourus. 

L’AMF a, par ailleurs, constaté que des investisseurs particuliers pouvaient être tentés ou se voir proposer de demander à être catégorisés comme des clients professionnels, afin de se soustraire aux restrictions décidées par l’ESMA. Sur ce point, l’autorité de surveillance rappelle qu’une requalification en client professionnel dans le cas d’un investissement en CFD, c’est prendre le risque de la fin du bénéfice des règles de protection des épargnants mises en place par le législateur.

Télécharger le document

Lien de secours