L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 24 déc. 2018
Auteur: DB
Noter cette article :
USA.jpg

La Réserve fédérale (Fed)  a indiqué qu'elle maintiendra le cadre de modélisation actuel pour les indemnités de prêt dans le cadre de son test de résistance prudentielle jusqu'en 2021. En juin 2016, rappelle la Fed, the Financial Accounting Standards Board a publié un nouveau texte comptable relative aux pertes sur créances, baptisé Méthodologie des pertes sur créances attendues actuelles ( Current Expected Credit Losses methodology- CECL).  Le Conseil de la Fed et d'autres organismes bancaires ont donné aux entreprises la possibilité d'intégrer progressivement les effets initiaux de la CECL sur le capital réglementaire sur une durée de trois ans.

Pendant cette phase de mise en place, précise la Fed, les agences continueront de surveiller l'impact de l'adoption de la CECL.  De la même manière, le Conseil ne changera pas durant cette période  son cadre habituel de modélisation, le Comprehensive Capital Analysis and Review (CCAR). Les sociétés bancaires tenues de réaliser des tests de résistance dans le cadre du CCAR devront donc incorporer dans leurs tests  la méthodologie CECL à compter  de  2020. La Fed a cependant précisé qu'elle ne donnera pas de conclusions en matière de surveillance sur les estimations des allocations de ces sociétés dans le cadre de l'exercice CCAR, avant 2021. 

Télécharger le document

Lien de secours