L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 5 juin 2019
Auteur: DB
Noter cette article :
SEC.jpg

La Securities and Exchange Commission a poursuivi aujourd'hui Kik Interactive Inc. pour avoir procédé à une offre illégale de jetons numériques d'une valeur de 100 millions de dollars. La SEC reproche à Kik d'avoir vendu les jetons à des investisseurs américains sans enregistrer leur offre et leur vente, comme le prévoit la législation américaine sur les valeurs mobilières.

Comme le prétend la plainte déposée auprès de la SEC, Kik avait perdu de l'argent pendant des années avec son seul produit, une application de messagerie en ligne, et la direction de la société avait prédit à l'interne qu'il manquerait d'argent en 2017. Au début de 2017, la société cherchait à développer un nouveau type d’entreprise qu’elle a financé par la vente d’un billion de jetons numériques. Kik a vendu ses jetons «Kin» au public et à un prix réduit aux acheteurs fortunés, recueillant plus de 55 millions de dollars auprès d’investisseurs américains. La plainte de la SEC allègue que les jetons Kin se sont récemment négociés à environ la moitié de la valeur payée par les investisseurs publics dans le cadre de l'offre. La plainte déposée par la SEC reproche à Kik Interactive Inc. d’avoir enfreint les dispositions de l’article 5 de la Securities Act de 1933 en matière d’enregistrement.

Télécharger le document

Lien de secours