L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 8 oct. 2019
Auteur: DB
Noter cette article :

L 'Autorité bancaire européenne (EBA ) a publié  son tableau de bord trimestriel des risques couvrant les données du deuxième trimestre, qui résume les principaux risques et vulnérabilités du secteur bancaire de l'UE. Les ratios de capitalisation sont restés globalement stables et la qualité des actifs des banques s'est encore améliorée, note l’EBA qui remarque,  toutefois,  que  la faible rentabilité reste un défi majeur pour le secteur.

Les ratios CET1 entièrement chargés sont restés stables à 14,4%, comme les trimestres précédents. Le ratio CET1 sur une base transitoire était de 14,6%, 10 points de base en dessous du T1, principalement en raison de changements ponctuels dans l’échantillon de déclaration, précise l’EBA. Alors que les ratios de capital moyens sont restés globalement inchangés, les banques situées dans la partie inférieure de la distribution ont encore augmenté les ratios de capital.

Le ratio des prêts à risque  (Non performing loans -NPL) a encore diminué, passant de 3,1% au trimestre précédent à 3,0%, poursuit l’étude.  Cependant, alors que la diminution du ratio des prêts à risque  au premier trimestre était principalement due à une augmentation du total des prêts, la contraction observée au deuxième trimestre était imputable à la baisse des cette catégorie de prêts . Comme pour le ratio des prêts à risque, les actions des prêts de stades 2 et 3 ont également diminué au deuxième trimestre de 2019.

Par ailleurs, Le rendement des capitaux propres s'est établi à 7,0%, soit 20 points de base de plus que le premier trimestre de cette année, mais moins que l'an dernier. Sa dispersion s'est réduite, le T2 2019 étant le premier trimestre au cours duquel le 5ème centile était supérieur à zéro. Le résultat opérationnel net total a poursuivi sa tendance à la hausse au deuxième trimestre, soutenu par les intérêts nets ainsi que par les honoraires et commissions nets. Le ratio coût / revenu  Cost to Income Ratio- CIR) est resté élevé à 64,1%.

Télécharger le document