L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 18 févr. 2020
Auteur: DB
Noter cette article :
FCA.png

La Financial Conduct Authority (FCA) a publié son panorama  sectoriel annuel pour établir  une évaluation des risques et des dommages potentiels pour les consommateurs sur les marchés des services financiers.

 Les vues sectorielles examinent l'impact des évolutions macroéconomiques et des facteurs communs de changement qui émergent sur les marchés financiers. Elles décrivent également les domaines dans lesquels il peut y avoir un impact négatif sur les consommateurs ou l'intégrité du système financier dans ce secteur. Le rapport expose les facteurs qui causent le préjudice et examine comment le préjudice peut se développer au fil du temps. Les types de préjudices qui préoccupent la FCA comprennent:

-Bien que la FCA ait constaté un certain nombre de corrections positives sur le marché du crédit, ses données sur la vie financière montrent que 7,4 millions d'adultes britanniques sont surendettés et trouvent que leur engagement financier est un fardeau.

- Les pratiques de tarification en assurance pénalisent toujours les clients fidèles, note la FCA.  La «pénalité de fidélité» en assurance habitation et automobile a coûté à 6 millions de clients de longue date 1,2 milliard de livres sterling supplémentaires en 2018, et la FCA est entrain de finaliser des mesures correctives à la suite de son étude sectorielle.

-Les produits d'investissement de détail à haut risque exposent les consommateurs à plus de risques qu'ils ne peuvent en absorber, poursuit la FCA.  Certains des produits à risque le plus élevé sont souvent commercialisés directement auprès des  particuliers  avec une mauvaise communication des risques impliqués et des implications que les investissements soient réglementés, lorsque ce n'est pas le cas.

-De nombreuses nouvelles entreprises de paiement ont pu pénétrer le marché et se développer rapidement, mais certains de leurs produits n'ont pas de protection en place pour les consommateurs, par exemple les services de monnaie électronique annoncés comme «comptes courants» ne sont pas couverts par les services financiers  sous le régime de compensation (Financial Services Compensation Scheme).

 

 

Télécharger le document

Lien de secours