L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 3 juil. 2020
Auteur: DB
Noter cette article :
SEC.jpg

 

La Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé que la société pharmaceutique basée à Boston, Alexion Pharmaceuticals Inc., avait accepté de payer plus de 21 millions de dollars pour répondre  aux  accusations de violation des livres et registres et des dispositions relatives aux contrôles comptables internes de la Foreign Corrupt Practices Act (FCPA).  

Selon l'ordonnance de la SEC, deux filiales d'Alexion ont effectué des paiements à des représentants de gouvernements étrangers pour obtenir un traitement favorable pour le principal médicament d'Alexion, Soliris. L'ordonnance constate que, de 2010 à 2015, Alexion Turquie a payé des fonctionnaires du gouvernement turc pour les influencer indûment à approuver les prescriptions des patients et à fournir un autre traitement réglementaire favorable à Soliris. 

 L'ordonnance constate également que de 2011 à 2015, Alexion Russie a effectué des paiements indus aux responsables des soins de santé du gouvernement russe pour influencer favorablement le traitement réglementaire et le budget alloué à Soliris ainsi que pour augmenter le nombre de prescriptions approuvées de Soliris.  

Alexion Russie et Alexion Turquie, constate la SEC, ont tenu de faux livres et registres de ces paiements irréguliers, que les contrôles comptables internes d'Alexion n'étaient pas suffisants pour détecter ou empêcher.  

En outre, l'ordonnance conclut que les filiales d'Alexion au Brésil et en Colombie n'ont pas tenu de livres et registres exacts, notamment en créant ou en demandant à des tiers de créer des registres financiers inexacts concernant les paiements aux organisations de défense des patients. 

Télécharger le document

Lien de secours