L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 5 nov. 2020
Auteur: DB
Noter cette article :
FCA.png

Nous croyons à l'ouverture des marchés et à la concurrence mondiale entre les plates-formes de négociation pour promouvoir une négociation efficace des instruments financiers. Nous croyons en la liberté des entreprises de choisir où lever des capitaux et négocier leurs titres, quelle que soit la devise de leurs titres, a déclaré la Financial Conduct Authority (FCA).

L'équivalence mutuelle entre le Royaume-Uni et l'UE devrait être facile à convenir et reste le meilleur moyen de traiter l’obligation de négociation d’actions (Stock Trading obligation-STO)) qui se chevauchent, affirme la FCA.

Comme indiqué dans nos déclarations précédentes, poursuit-elle, nous considérons que l'ISIN (International securities identifying number) ou la devise qu'une action porte et se négocie ne détermine pas et ne doit pas déterminer la portée de la STO. Toute restriction à la négociation d'actions basée sur la devise ne reflète pas la nature multidevise des marchés financiers mondiaux et limite la capacité des entreprises à déterminer la meilleure façon d'utiliser les marchés financiers mondiaux pour soutenir l'activité économique. Cela perturbera les investisseurs, les émetteurs et les autres acteurs du marché, entraînant une fragmentation des marchés et des liquidités dans l'UE et au Royaume-Uni, estime ainsi la FCA.

Nous utiliserons le pouvoir de transition temporaire (Temporary Transitional Power-TTP) pour permettre aux entreprises de continuer à négocier toutes les actions sur les plates-formes de négociation de l'UE et les internalisateurs systématiques (systematic internalisers-SI) là où elles choisissent de le faire, et lorsque le statut réglementaire de ces plates-formes et des internalisateurs systématiques le permet. Avant la fin de la période de transition, nous publierons une directive transitoire pour y donner effet. Cependant, nous suivrons de près l'évolution du marché et nous nous tiendrons prêts à revoir notre utilisation du TTP si les conditions changent, et nous restons ouverts au dialogue avec l'ESMA, déclare la FCA.

Télécharger le document

Lien de secours