L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 2 avr. 2021
Auteur: DB
Noter cette article :
EURO.png

Les trois autorités européennes de surveillance (EBA, EIOPA et ESMA)  qui forment l’ESA (European  Supervisary Authorities) ont publié leur premier rapport conjoint d'évaluation des risques de 2021. Le rapport souligne à quel point la pandémie de COVID-19 continue de peser lourdement sur les perspectives de reprise à court terme. Il met également en évidence un certain nombre de vulnérabilités sur les marchés financiers et met en garde contre d'éventuelles corrections supplémentaires du marché.

Les conditions macroéconomiques se sont améliorées au second semestre 2020, soutenues par les efforts de politique budgétaire et monétaire en cours, mais la résurgence de la pandémie COVID-19 depuis le dernier trimestre de 2020 a conduit à une incertitude économique croissante, note le rapport. Le début du déploiement des vaccinations constitue un point d'ancrage crucial pour les attentes à moyen terme, mais des capacités de production insuffisantes, des retards de livraison ainsi que des risques liés aux mutations du virus pèsent lourdement sur les perspectives de reprise à court terme, poursuit l’étude européenne.

L'incertitude macroéconomique ne s'est généralement pas reflétée dans les évaluations des actifs et la volatilité des marchés, qui ont retrouvé leurs niveaux d'avant la crise, mettent en évidence un risque persistant de découplage des évaluations des fondamentaux économiques. Compte tenu de ces risques et incertitudes, les ESA conseillent aux autorités nationales compétentes, aux institutions financières et aux acteurs du marché de prendre les mesures politiques suivantes :

• Se préparer à une dégradation attendue de la qualité des actifs.

• Continuer à développer de nouvelles actions pour s'adapter à un environnement de taux d'intérêt «bas à long terme » et à ses risques.

• Garantir de saines pratiques de prêt et une tarification adéquate des risques.

• Suivre des politiques prudentes sur les dividendes et les rachats d’actions.

• Les fonds d'investissement devraient encore améliorer leur préparation face aux augmentations potentielles des rachats et aux chocs de valorisation.

Télécharger le document

Lien de secours