L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 06 sept. 2010 - RAPPORTS : L'IATA confirme la bonne tenue de l'activité Cargo

Partagez
Noter cette article :

Le dernier rapport IATA sur l'activité Cargo est plutôt largement positif. Comme toute l'activité transport aérien, la crise semble passée !

Télécharger le rapport

Résumé officiel

- Economic uncertainties growing but current cargo market conditions positive;

- International air freight markets in July rose to level 4% higher than pre-recession peak;

- However, growth has now moved into a slower phase, albeit more evenly spread geographically and still above trend;

- All key indicators for air freight are pointing to slower growth from now on (though not 'double-dip');

- Cargo yields up 25% in Q2 but not on all trade lanes and still 10% or more below pre-recession levels;

- Fuel costs moving sideways in $ terms but weak Euro raising costs for Europeans and some concern over labour costs;

- Capacity is now coming back into the market and new deliveries next year threaten downward pressure on load factors and yields;

- Ocean freight also experiencing strong demand with yields up 80% - fall in Baltic Index due to more capacity not lower world trade;

- Cargo profitability back to pre-recession levels for US cargo airlines and likely more positive in Asia;

- Heads of cargo remained very positive about volume outlook, less so on yields, in July survey.

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 06 sept. 2010 - RAPPORTS : Le CESR donne ses recommandations pour le reforme de la directive MiFID

Partagez
Noter cette article :

Le CESR a donné ses recommandations à la Commission européenne pour le réforme de la directive MiFID (Markets in Financial Instruments Directive / intermédiaires et protection des investisseurs)

Télécharger le document

Résumé officiel (plan) :

- Requirements relating to the recording of telephone conversations and electronic communications.

- Execution quality data (Article 44(5) of the MiFID Level 2 Directive).

- MiFID complex vs. non-complex financial instruments for the purposes of the Directive's appropriateness requirements.

- Definition of personal recommendation.

- Supervision of tied agents and related issues.

- MiFID options and discretions

Lien de secours

Dim. 05 sept. 2010 - RAPPORTS : La Cour des Comptes US souligne les insuffisances des Universités privées.

Partagez
Noter cette article :

Le Government Accountability Office (l'équivalent US de la Cour des Comptes) vient de publier un rapport très critique à l'égard des For-Profit Colleges, ces Universités privées qui se sont développées rapidement depuis quelques décennies et qui sont financées indirectement par les Bourses et aides étatiques aux étudiants. Il leur est principalement reproché un recrutement peu éthique en matière de financement des études et des coûts plus élevés que dans le secteur "public".

Le site GAO

Le rapport

Résumé officiel :

Undercover tests at 15 for-profit colleges found that 4 colleges encouraged fraudulent practices and that all 15 made deceptive or otherwise questionable statements to GAO's undercover applicants. Four undercover applicants were encouraged by college personnel to falsify their financial aid forms to qualify for federal aid-for example, one admissions representative told an applicant to fraudulently remove $250,000 in savings. Other college representatives exaggerated undercover applicants' potential salary after graduation and failed to provide clear information about the college's program duration, costs, or graduation rate despite federal regulations requiring them to do so. For example, staff commonly told GAO's applicants they would attend classes for 12 months a year, but stated the annual cost of attendance for 9 months of classes, misleading applicants about the total cost of tuition. Admissions staff used other deceptive practices, such as pressuring applicants to sign a contract for enrollment before allowing them to speak to a financial advisor about program cost and financing options. However, in some instances, undercover applicants were provided accurate and helpful information by college personnel, such as not to borrow more money than necessary.

Programs at the for-profit colleges GAO tested cost substantially more for associate's degrees and certificates than comparable degrees and certificates at public colleges nearby. A student interested in a massage therapy certificate costing $14,000 at a for-profit college was told that the program was a good value. However the same certificate from a local community college cost $520. Costs at private nonprofit colleges were more comparable when similar degrees were offered.

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Cour des comptes

Sam. 04 sept. 2010 - RAPPORTS : le Conseil Inter-Académique Recommande une Réforme Fondamentale de la Struture de Gestion du GIEC

Partagez
Noter cette article :

Le Conseil Inter-Académique rassemble les présidents de 15 académies des sciences dont la France. Il vient de publier un rapport sur le GIEC ou IPCC (Intergouvernement Panel on Climate Change) et recommande un réforme qualifiée de fondamentale par le Conseil.

Télécharger le rapport

Le site du Conseil Inter-Académique

Résumé officiel :

NATIONS UNIES - Le processus utilisé par le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat, afin de générer ses rapports périodiques d'évaluation, a été globalement une réussite, mais le GIEC doit effectuer une réforme fondamentale de sa structure de gestion et renforcer ses procédures, pour traiter des évaluations climatiques encore plus amples et de plus en plus complexes, avec l'examen du public plus poussé venant d'un monde s'accrochant aux meilleures manières de répondre à ce changement climatique, formule un nouveau rapport du Conseil inter-académique(IAC),une organisation basée à Amsterdam des académies scientifiques mondiales.

« Un fonctionnement sous le microscope du public comme celui du GIEC nécessite vraiment une direction forte, la participation continue et enthousiaste de scientifiques distingués, une faculté d'adaptation, et un engagement à l'ouverture, si la valeur de ces évaluations pour la société doit être maintenue, » déclare Harold T. Shapiro, président émérite et professeur d'Économie et d'Affaires Publiques à l'Université de Princeton aux USA, et président du Comité qui a rédigé ce rapport. Roseanne Diab, déléguée générale de l'Académie des Sciences d'Afrique du Sud, professeur émérite des sciences de l'Environnement, et attachée agrégée honoraire en recherche à l'Université de KwaZulu-Natal à Durban, remplissait la fonction de vice-présidente de ce Comité, qui comptait des experts de plusieurs pays dans une variété de disciplines.

Télécharger le document

Lien de secours

Sam. 04 sept. 2010 - RAPPORTS : la pollution des sols aux USA

Partagez
Noter cette article :

L'ambassade de France aux Etats Unis vient de publier un rapport sur la pollution des sols et la réhabilitation des 1305 sites pollués répertoriés aux USA.

Télécharger le rapport

Plan :

Introduction, p 4

1 - Processus conduisant au Superfund, p 4

1.1 - Politique préalablement existantes, p 4

1.2 - Les deux catastrophes écologiques majeures : Love canal & Time beach, p 4

1.2.1 - Love Canal, p 5

1.2.2 - Time Beach, p 5

1.3 - Mise en place du CERCLA - Superfund, p 5

2 - Fonctionnement du Superfund, p 6

2.1 - Une action en différentes étapes, p 6

2.2 - Financement du programme, p 8

2.3 - Des résultats positifs , p 9

3 - Conséquences du Superfund et avenir du programme, p 10

3.1 - Des réactions mitigées , p 10

3.2 - Lois postérieures au Superfund, p 11

3.3 - Avenir du Superfund, p 11

Conclusion, p 12

Annexes, p 13

Annexe 1 : Exemple de la Fonderie d'Anaconda, Montana, p 13

Annexe 2 : Exemple de la ville d'Emeryville, Californie, p 16

Bibliographie, p 17

Lien de secours

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Prêts toxiques : 7 à 8 milliards de dettes pour les HLM

Partagez
Noter cette article :

La Mission interministérielle d'inspection du logement social (Miilos) vient de publier son rapport annuel dans lequel il ressort que la dette des organismes HLM, qui ont souscrit des emprunts dits toxiques auprès des banques, atteint les 7 à 8 milliards d'euros.

Sur les 151 organismes HLM contrôlés par la Mission interministérielle, 34% étaient concernés en 2008 et 27% en 2009 par ces produits financiers à hauts risques du type des «subprimes», liés à des indices hautement volatils.

D'après le journal «La Tribune», ce type de produits financiers représente 8% de la dette totale des organismes HLM (92 milliard d'euros), soit 7,4 milliards.

La Mission interministérielle d'inspection du logement social (Miilos), créée par le décret le décret n° 93-238 du 22 février 1993 modifié, agit dans le cadre fixé par le code de la construction et de l'habitation (CCH), notamment les articles L 451-1 , L 451-2 , L 472-1-2 , L 481-1-1 et R 451-1 et suivants.

Télécharger le rapport

Lien de secours

Télécharger le document

Mots-clés : AAA (AAA), Dette

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Taux d'intérêt des crédits & des dépôts - Juillet 2010

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié son rapport mensuel concernant le taux moyen des crédits accordés aux ménages.

En Juillet 2010, ce taux à tendance à diminuer (4,77 %, après 4,83 %) tandis que la remontée de celui des crédits aux sociétés non financières s'accentue quelque peu (2,97 %, après 2,84 %).

La hausse des flux cumulés sur 12 mois de crédits nouveaux consentis aux ménages se poursuit (176,5 milliards d'euros, après 170,4 milliards), reflétant la progression de la production des prêts à l'habitat (123,6 milliards d'euros, après 117,4 milliards) alors que celle des crédits à la consommation est quasiment stable (52,9 milliards d'euros, après 53,0 milliards).

La production des crédits nouveaux aux sociétés non financières est en légère diminution (229,4 milliards d'euros, après 231,7 milliards).

Télécharger le rapport

En ce qui concerne les taux de rémunération des dépôts bancaires, la Banque de France observe une quasi stabilité du taux moyen de rémunération des dépôts et placements monétaires en juillet (- 1 pdb). Celui des dépôts à terme de moins de 2 ans continue de diminuer (- 11 pdb) et le rendement annuel des titres d'OPCVM monétaires baisse encore très légèrement (- 2 pdb), alors que la rémunération moyenne des livrets à taux de marché est inchangée.

Télécharger le rapport

Les crédits au secteur privé en zone euro sont en légère croissance pour le mois de juillet 2010 que l'on considère l'encours hors crédits titrisés (0,9 %, en rythme annuel, après 0,5 % en juin) ou y compris ces derniers (1,0 %, après 0,5%).

La contraction des crédits aux sociétés non financières continue de s'atténuer (- 1,4 %, après - 1,7 %), alors que le taux de croissance des crédits aux ménages se maintient à 2,8 %. Celui des crédits à la clientèle financière augmente encore (2,4 %, après 1,2 %) cependant que le repli des crédits aux sociétés d'assurance s'interrompt quasiment (- 1,1 %, après - 13,2 %).

Concernant les crédits aux sociétés non financières, l'érosion des crédits de durée inférieure ou égale à un an continue de se modérer (- 8,2 %, après - 9,9 %) et le rythme de contraction des crédits de durée comprise entre 1 et 5 ans se stabilise (- 4,4 %) tandis que le taux de croissance des crédits de durée supérieure fléchit assez nettement (3,2 %, après 3,6 %).

Concernant les crédits aux ménages, la croissance des prêts à l'habitat se renforce encore très légèrement (3,4 %, après 3,3 %), alors que le repli des encours de crédits de trésorerie s'accentue quelque peu (- 0,6 %, après - 0,4 %) et que les autres crédits ralentissent à nouveau (2,5 %, après 3,0 %).

Télécharger le rapport

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Yen (Yen)

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Léger sursaut de l’inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010

Partagez
Noter cette article :

L'OCDE a publié un rapport dans lequel elle observe un léger sursaut de l'inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010.

En effet, entre juillet 2009 et juillet 2010, les prix à la consommation ont augmenté de 1.6% dans la zone OCDE , comparé à 1.5% entre juin 2009 et juin 2010. Cette légère hausse de l'inflation est principalement la conséquence de l'évolution des prix de l'énergie et de l'alimentation qui ont augmenté respectivement de 6.2% et 1.1% en glissement annuel comparé à 4.7% et 0.6% en juin.

Hors alimentation et énergie, les prix à la consommation ont augmenté en rythme annuel de 1.2% en juillet 2010, comparé à 1.3% en juin.

Prix à la consommation, sélection

juillet 2010, glissement annuel, en pourcentage

Cliquer pour accéder aux données

Lire le rapport

Lien vers les données - Source: Indices des prix à la consommation, Principaux indicateurs économiques, OCDE

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Inflation

Ven. 03 sept. 2010 - ANALYSES : MARCHÉS : les nouveaux déterminants du CAC 40 ?

Partagez
Noter cette article :

Le CAC 40 est par moment euphorique, avec néanmoins des investisseurs qui doutent ! Et pour cause, les incertitudes sur la conjoncture mondiale et surtout US pèsent sur le moral des investisseurs. Mais derrière cette incertitude mondiale, il faut aussi discerner l'évolution du CAC 40 qui vient modifier ses déterminants : aujourd'hui ce sont autant la conjoncture économique française ou mondiale que les bourses de New York ou Shanghai. Nous entrons dans un nouveau CAC40 composé de grands groupes ayant trois grandes caractéristiques :

- Des sous-traitants français ou étrangers qui assurent la marge de ces grands groupes partiellement « fabless », selon un modèle finalement importé du Japon. Cela met le CAC 40 à l'abri des mauvais résultats sauf circonstances particulières, par exemple une brutale crise conjoncturelle mondiale.

- Une stratégie internationale qui les met relativement à l'abri de la conjoncture locale, mais sauf exception, le marché français pèse encore pour plus de 30%.

- Un actionnariat français d'environ 50%

D'une certaine manière, c'est le fruit du succès de la stratégie de mondialisation de ces entreprises.

Les déterminants du CAC 40 sont aujourd'hui autant la position de liquidité des investisseurs étrangers, que l'économie internationale ou française. Bien évidemment, le CAC 40 ne se déconnectera pas complètement de la conjoncture française, mais il sera de plus en plus dépendant de la conjoncture internationale étendue à l'Asie.

Deux conséquences :

- Hier on comparait souvent l'évolution du CAC 40 avec le Nasdaq, dans quelques années, il faudra sans doute utiliser Shanghaï.

- Le CAC 40 va se déconnecter des risques usuels des actions et cela va conduire à changer la relation entre le marché obligataire et le marché actions CAC 40. On va racheter des actions pour leur rendement et non plus uniquement pour un espoir de valorisation.

Mots-clés : CAC 40 (CAC 40)

Jeu. 02 sept. 2010 - MARCHÉS : La SEC met en place les "municipal advisors" du Dodd-Frank Act

Partagez
Noter cette article :

La SEC vient de publier les dispositions provisoires, et effectives à partir du 1° octobre, pour la fonction de "municipal advisor" dans le cadre du Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act.

Consulter les dispositions

Lire l'annonce

Télécharger le document de présentation

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :