L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Ven. 03 sept. 2010 - Ve 3 sept. - RAPPORTS : Léger sursaut de l’inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010

Partagez
Noter cette article :

L'OCDE a publié un rapport dans lequel elle observe un léger sursaut de l'inflation annuelle dans la zone OCDE à 1.6 % en juillet 2010.

En effet, entre juillet 2009 et juillet 2010, les prix à la consommation ont augmenté de 1.6% dans la zone OCDE , comparé à 1.5% entre juin 2009 et juin 2010. Cette légère hausse de l'inflation est principalement la conséquence de l'évolution des prix de l'énergie et de l'alimentation qui ont augmenté respectivement de 6.2% et 1.1% en glissement annuel comparé à 4.7% et 0.6% en juin.

Hors alimentation et énergie, les prix à la consommation ont augmenté en rythme annuel de 1.2% en juillet 2010, comparé à 1.3% en juin.

Prix à la consommation, sélection

juillet 2010, glissement annuel, en pourcentage

Cliquer pour accéder aux données

Lire le rapport

Lien vers les données - Source: Indices des prix à la consommation, Principaux indicateurs économiques, OCDE

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Inflation

Ven. 03 sept. 2010 - ANALYSES : MARCHÉS : les nouveaux déterminants du CAC 40 ?

Partagez
Noter cette article :

Le CAC 40 est par moment euphorique, avec néanmoins des investisseurs qui doutent ! Et pour cause, les incertitudes sur la conjoncture mondiale et surtout US pèsent sur le moral des investisseurs. Mais derrière cette incertitude mondiale, il faut aussi discerner l'évolution du CAC 40 qui vient modifier ses déterminants : aujourd'hui ce sont autant la conjoncture économique française ou mondiale que les bourses de New York ou Shanghai. Nous entrons dans un nouveau CAC40 composé de grands groupes ayant trois grandes caractéristiques :

- Des sous-traitants français ou étrangers qui assurent la marge de ces grands groupes partiellement « fabless », selon un modèle finalement importé du Japon. Cela met le CAC 40 à l'abri des mauvais résultats sauf circonstances particulières, par exemple une brutale crise conjoncturelle mondiale.

- Une stratégie internationale qui les met relativement à l'abri de la conjoncture locale, mais sauf exception, le marché français pèse encore pour plus de 30%.

- Un actionnariat français d'environ 50%

D'une certaine manière, c'est le fruit du succès de la stratégie de mondialisation de ces entreprises.

Les déterminants du CAC 40 sont aujourd'hui autant la position de liquidité des investisseurs étrangers, que l'économie internationale ou française. Bien évidemment, le CAC 40 ne se déconnectera pas complètement de la conjoncture française, mais il sera de plus en plus dépendant de la conjoncture internationale étendue à l'Asie.

Deux conséquences :

- Hier on comparait souvent l'évolution du CAC 40 avec le Nasdaq, dans quelques années, il faudra sans doute utiliser Shanghaï.

- Le CAC 40 va se déconnecter des risques usuels des actions et cela va conduire à changer la relation entre le marché obligataire et le marché actions CAC 40. On va racheter des actions pour leur rendement et non plus uniquement pour un espoir de valorisation.

Mots-clés : CAC 40 (CAC 40)

Jeu. 02 sept. 2010 - MARCHÉS : La SEC met en place les "municipal advisors" du Dodd-Frank Act

Partagez
Noter cette article :

La SEC vient de publier les dispositions provisoires, et effectives à partir du 1° octobre, pour la fonction de "municipal advisor" dans le cadre du Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act.

Consulter les dispositions

Lire l'annonce

Télécharger le document de présentation

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 02 sept. 2010 - MARCHÉS : La SEC accuse Sandra Venetis, conseil en investissement de fraude

Partagez
Noter cette article :

La SEC a annoncé ce jour une plainte contre un conseil en investissement du New Jersey qui prétendait -à tort- avoir une garantie FDIC sur des billets à ordre.

Consulter l'annonce

Jeu. 02 sept. 2010 - Je 2 Sept. - RAPPORTS : Le nombre de banques fragiles s'accroît aux Etats-Unis

Partagez
Noter cette article :

Alors que les résultats reviennent à leurs niveaux de 2007, la FDIC estime dans son rapport trimestriel que 829 établissements américains risquent toujours la faillite.

À 21,6 milliards de dollars au deuxième trimestre, les profits du secteur bancaire sont revenus à leurs niveaux d'avant crise, soit un redressement spectaculaire comparé à la perte de 4,4 milliards réalisée un an plus tôt.

Toutefois, une part croissante d'entre elles restent très fragiles. La présidente de la FDIC, Sheila Bair, considère que «la reprise économique qui s'est engagée l'année passée commence à se refléter dans l'amélioration des résultats des banques ainsi que dans la qualité du crédit».

Télécharger le rapport

Mer. 01 sept. 2010 - Me 1 sept 10 - MARCHÉS : Plainte de la SEC contre des comptables pour falsification des comptes

Partagez
Noter cette article :

La SEC a déposé une plainte contre des comptables d'une société fabriquant du matériel téléphonique dans le Milwaukee qui avaient détourné des fonds de la société, pour falsification des comptes.

La plainte déposée

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 01 sept. 2010 - Me 1 sept 10 - REGLEMENTATION & MARCHÉS : Sérieux avertissement sans frais de la SEC à Moody's

Partagez
Noter cette article :

La SEC vient de publier un rapport et d'envoyer un sérieux avertissement à Moody's sur une affaire de notation remontant à 2006 dans laquelle Moody's avait fait une erreur de méthodologie suivie d'une absence de transparence.

Lire le rapport

Conclusion du rapport :

This report serves to caution NRSROs that, where appropriate, the Commission will utilize recent legislative provisions granting jurisdiction for enforcement actions alleging otherwise extraterritorial fraudulent misconduct that involves significant steps or foreseeable effects within the United States. The Commission also cautions NRSROs that they should implement sufficient and requisite internal controls over policies, procedures, and methodologies used to determine credit ratings.

Mer. 01 sept. 2010 - Me 1er Sept. - RAPPORTS : Formule des tarifs de GDF Suez: délibération de la CRE

Partagez
Noter cette article :

La Commission de régulation de l'énergie vient de diffuser un communiqué relatif à sa délibération sur l'audit de la formule de GDF SUEZ servant de base à l'établissement des tarifs réglementés de vente du gaz naturel.

Consulter le communiqué de presse

Consulter la délibération

Communiqué de presse officiel :

La CRE a délibéré sur l'audit de la formule de GDF SUEZ servant de base à l'établissement des tarifs réglementés de vente du gaz naturel.

La CRE a publié les conclusions de l'audit de la formule en vigueur servant de base à l'établissement des tarifs réglementés de vente de gaz naturel de GDF SUEZ. Cet audit a porté sur les années 2008, 2009 et sur le premier semestre 2010.

La CRE considère que, sur cette période, la formule a reflété correctement les coûts d'approvisionnement de GDF SUEZ dans le cadre du périmètre du contrat de service public, à savoir les contrats d'achat de long terme de gaz importé en France.

Pour l'avenir, la CRE exprime les recommandations suivantes :

1- Une nouvelle formule devrait être mise en place pour prendre en compte les nouvelles indexations de certains contrats de long terme sur les prix des marchés de gros du gaz, qui résultent des renégociations entreprises par GDF SUEZ avec ses fournisseurs.

2- Les écarts constatés entre les coûts réels des contrats de long terme d'approvisionnement de gaz importé et la formule devraient faire l'objet d'un examen annuel en vue d'adaptations éventuelles de celle-ci.

3- L'impact sur le prix moyen d'importation de sources d'approvisionnement autres que le gaz importé en France par contrat de long terme doit être mesuré régulièrement afin de s'assurer que le périmètre des contrats pris en compte pour établir la formule reste équitable pour le consommateur et pertinent pour le fournisseur.

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Yen (Yen)

Mar. 31 août 2010 - Ma 31 août - RAPPORTS : Avis du Comité de Bâle sur la micro-finance

Partagez
Noter cette article :

Le comité de Bâle vient d'émettre un avis sur la micro-finance,... qui ne rentre pas exactement dans les cadres généraux de l'activité financière traditionnelle !

Lire le document

Executive Summary

Microfinance - the provision of financial services in limited amounts to low-income persons and small, informal businesses - is increasingly being offered by a variety of formal financial institutions, including banks and non-banks, either as their core business or part of a diversified portfolio. As recommended in the Core Principles for Effective Banking Supervision, non-banks that mobilise deposits from the public should be subject to regulation and supervision commensurate to the type and size of their transactions.1 In general, microfinance oversight, whether over banks or other deposit taking institutions, should weigh the risks posed by this line of business against supervisory costs and the role of microfinance in fostering financial inclusion. To assist countries in developing a coherent approach to regulating and supervising microfinance, the Microfinance Workstream of the Basel Committee on Banking Supervision2 has developed guidance for the application of the Core Principles to microfinance activities conducted by depository institutions in their jurisdictions.

Following an Introduction briefly describing the distinctiveness of microfinance business lines and risks, Part I (Guidance) of this report provides guidance on applying the Core Principles to depository microfinance - the result of an analysis of the key issues and challenges faced by supervisors of deposit taking institutions engaged in microfinance.3 The Guidance is not a summary of best practices,4 nor does it propose new principles or revisions to the Core Principles; it is intended to highlight the key differences between the application of each Core Principle to conventional retail banking and microfinance in banks and nonbanks, pointing out areas that may require tailoring.

The Guidance is followed by Part II (Range of Practice), which summarises the outcome of a survey undertaken by the Microfinance Workstream to identify the range of practice on regulating and supervising microfinance in deposit taking and non-depository institutions. The survey targeted the most significant risks in microfinance and the systems and processes used to manage and supervise these risks. Respondents comprise all geographic regions and income levels, although a few major countries were not able to participate. The survey results were supplemented by secondary research to provide an enhanced picture of current practices and incorporate experience beyond the responding countries. The Range of Practice also does not constitute a summary of best practices, being no more than a portrait of regulatory and supervisory approaches being adopted at the time of the survey, conducted to provide background information to the analyses carried out in developing the Guidance.

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 31 août 2010 - Ma 31 août - TENDANCES : L'IATA souligne la bonne santé financière du secteur aérien

Partagez
Noter cette article :

Dans son point financier (Airline Financial Monitor) de la fin août, l'IATA souligne la bonne santé financière du transport aérien.

Télécharger le document

Résumé officiel

- Airline share prices have now risen 73% from last year's low, outperforming the global equity market twice over;

- 2010Q2 results for 47 major airlines show a US$3.9 billion net profit, US$4-5 billion better than 2009Q2;

- Jet fuel prices have shown little sign of moving far from $87/b average of past twelve months;

- Air travel and freight in a slower phase of expansion but remain strong at annualized rates of 8% and 17%;

- Capacity now returning to market. Risk of excess but published schedules remain in line with demand;

- Load factors still above previous cycle high but starting to slip, slowing rise in average fares which still have 5-20% to go before back at pre-recession levels.

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :