L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Ven. 05 mars 2010 - VIE DE LA BOURSE : Modification de la liste des valeurs admises au SRD

Partagez
Noter cette article :

Nyse-Euronext vient de publier la liste des valeurs admises au SRD (Service de Réglement Différé) à partir du 26 mars 2010.

I - Nouvelles sociétés admises au SRD :

- FAIVELEY S.A.

Libellé : FAIVELEY

ISIN : FR0000053142

Code Euronext : FR0000053142

Mnémonique : LEY

- SAFT GROUPE SA

Libellé : SAFT

ISIN : FR0010208165

Code Euronext : FR0010208165

Mnémonique : SAFT

- STALLERGENES

Libellé : STALLERGENES

ISIN : FR0000065674

Code Euronext : FR0000065674

Mnémonique : GENP

II - Sociétés admises au SRD dans les prochaines semaines ou mois

- GROUPE EUROTUNNEL

Libellé : GROUPE EUROTUNNEL

ISIN : FR0010533075

Code Euronext : FR0010533075

Mnémonique : GET

III- Sociétés SORTANT du SRD

- NRJ GROUP

Libellé : NRJ GROUP

ISIN : FR0000121691

Code Euronext : FR0000121691

Mnémonique : NRG

Mer. 24 févr. 2010 - FONDAMENTAUX ÉCONOMIQUES : Baisse du commerce international en 2009

Partagez
Noter cette article :

Le Directeur Général de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a révélé le 24 février 2010, lors d'une conférence organisée par l'EPC (European Policy Center - Bruxelles), les statistiques du commerce mondiale en 2009 qui font ressortir une baisse de 12% contre 10% anticipée (baisse en volume). Cette baisse, la plus importante depuis 1945, est la conséquence de la crise économique provoquée par la crise financière.

Le site de l'OMC

Le site de l'EPC

Le rapport de l'OMC 2009

Rapport OMC 2009 (lien de secours)

Télécharger le document

Mer. 24 févr. 2010 - ANALYSE FINANCIERE : Installation de l'Autorité des Normes Comptables

Partagez
Noter cette article :

Faisant suite au CNC (Conseil National de la Comptabilité), l'Autorité des Normes Comptables a été installée le lundi 22 février 2010 par le ministre de l'économie et des finances. Cette mise en place est particulièrement importante dans une période où les normes comptables, notamment la "fair value", sont mises en cause dans les mécanismes de la crise financière de 2008.

Jeu. 18 févr. 2010 - VIE DE LA BOURSE : Le rapport Fleuriot propose des mesures pour améliorer la MIF

Partagez
Noter cette article :

Commandé en octobre 2009 par la ministre de l'Economie, le rapport sur "la révision de la directive sur les Marchés d'Instruments Financiers (MIF)" a été remis le 16 février au ministre. Après deux ans de fonctionnement, le rapport dresse un bilan assez sévère sur l'application de la directive et propose diverses 7 orientations pour la correction :

1 - le renforcement de la transparence

2 - l'harmonisation des conditions de concurrence

3 - la clarification de l'obligation de « meilleure exécution »

4 - l'amélioration de la contribution des marchés au financement de l'économie

5 - l'affirmation du rôle du régulateur européen

6 - l'amélioration de la transparence du marché obligataire

7 - l'harmonisation du post-marché européen par une initiative européenne venant compléter la directive MIF

Pratiquement, les points "durs" du rapport sont :

- la mise en place d'une base de données consolidée selon le modèle américain;

- la construction d'un carnet d'ordres consolidé

- la prise en compte des dark pools et leur "réglementation" (sur la notion de prix importé notamment);

PLAN du rapport :

INTRODUCTION, p 9

1. L'OBJECTIF D'UN GRAND MARCHE FINANCIER EUROPEEN INTEGRE: QUEL BILAN APRES DEUX ANS D'APPLICATION DE LA DIRECTIVE MIF ? p 11

1.1. Les objectifs et les principaux éléments de la directive MIF, p 11

1.1.1. L'objectif d'une grande place financière européenne intégrée pour les marchés actions, p 11

1.1.2. La mise en place d'une concurrence entre les systèmes de négociation des actions, p 12

1.1.3. Les règles de transparence pré et post-négociation, p 13

1.1.4. Le principe de « meilleure exécution, p 15

1.2. Un bilan encore difficile à établir, mais où les critiques semblent l'emporter sur les bénéfices, pourtant réels, dans plusieurs domaines, p 16

1.2.1. La concurrence entre plates-formes de négociation a fait émerger un marché paneuropéen des actions , p 16

1.2.2. Les coûts de négociation ont baissé, mais l'ampleur de la répercussion de cette baisse sur le prix facturé au client final demeure sujet à débat, p 18

1.2.3. Un effet incertain sur la liquidité, p 19

1.2.4. Une transparence pré-négociation souffrant d'exceptions qui se développent, p 20

1.2.5. Une mauvaise qualité de la transparence post-négociation, p 21

1.2.6. Un paysage complexifié pour le post-marché, p 22

2. LES PROPOSITIONS POUR LA REVISION DE LA DIRECTIVE MIF, p 24

2.1. Le renforcement de la transparence des négociations, p 25

2.1.1. Améliorer la transparence pré-négociation, p 25

2.1.2. Assurer une véritable transparence post-négociation par la mise en œuvre

d'un système d'information en continu (consolidated tape), p 27

2.2. L'amélioration des conditions de concurrence des différentes plates-formes de négociation, p 29

2.2.1. Assurer une concurrence équitable entre MR et MTF, p 29

2.2.2. Reconnaître et encadrer l'activité des « crossing networks », p 31

2.2.3.Revoir le statut d'internalisateur systématique, p 31

2.3. La clarification du principe de « meilleure exécution », p 32

2.4. L'accroissement du rôle des marchés dans le financement de l'économie, p 33 2.4.1. Mesurer la répercussion des réductions de coût à l'investisseur final, p 33 2.4.2. Améliorer l'accès des PME au marché financier, p 33

2.5. L'affirmation du rôle du régulateur européen, p 34

2.5.1. Le high frequency trading, p 34

2.5.2. La co-localisation, p 35

3. LA TRANSPARENCE DU MARCHE OBLIGATAIRE, p 37

3.1. Un marché auquel ne s'applique pas les règles de transparence de la MIF, p 37

3.2. Après la crise : la nécessité d'une transparence accrue, p 37

3.3. Rendre le marché obligataire plus transparent à l'occasion de la révision de la directive MIF, p 38

4. L'HARMONISATION DU POST-MARCHE EUROPEEN, p 39

4.1. L'absence d'harmonisation du post-marché en Europe : un sujet non abordé dans la MIF, p 39

4.2. Une fragmentation accrue depuis la MIF, p 40

4.3. Poursuivre et amplifier les initiatives récentes allant vers une harmonisation du post-marché, p 41

CONCLUSION, p 44

ANNEXES :

1. Lettre de mission

2. Composition de la mission

3. Liste des personnes auditionnées

4. Glossaire

Télécharger le document

Mer. 17 févr. 2010 - ANALYSE SECTORIELLE : Relance du nucléaire américain

Partagez
Noter cette article :

Après plus de 30 ans d'arrêt suite à l'accident de Three Miles Island en 1979, les États-Unis relancent la construction de centrales nucléaires. Une aide de 8 Milliards $ est annoncée.

Mer. 17 févr. 2010 - ANALYSE SECTORIELLE : LOPPSI2 - nouvelle loi sur la sécurité du Web

Partagez
Noter cette article :

L'organisation du Web progresse. Comme pour tout nouvel outil, quel que soit la rapidité du développement technique, il faudra plus d'une génération pour arriver à "réguler" les usages. La loi "Loppsi 2" améliorant les règles de sécurité du Web a été a été adoptée par l'Assemblée Nationale. Loppsi 2 organise le filtrage des sites pédophiles, crée un délit d'usurpation d'identité et autorise les chevaux de Troie policiers.

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :