L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 29 mai 2018 - Face aux effets du Brexit, le gouvernement britannique fait appel aux investisseurs étrangers pour investir 40 milliards de $ dans son économie

Partagez
Noter cette article :

Le ministre du Commerce britannique a invité les étrangers à soumettre des offres pour financer des projets d'une valeur de plus de 40 milliards de dollars US afin d'aider la sixième économie mondiale à faire face au bouleversement qui découle du retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne l'an prochain.

Le pays essaie de se réinventer en tant que nation commerciale mondiale et d'améliorer ses relations économiques avec les pays à l'extérieur de l'Europe. Les investisseurs auront la possibilité de financer 68 projets dans 20 secteurs de l'économie, y compris la technologie, le logement et la vente au détail, et de nombreux projets se dérouleront à l'extérieur de Londres dans des régions moins prospères de la Grande-Bretagne.

La première ministre Theresa May a fait des dépenses en infrastructures une pierre angulaire de sa stratégie industrielle, une approche pratique des affaires qui avait été largement abandonnée par ses prédécesseurs conservateurs. Le Royaume-Uni était en retard sur tous les autres pays du G7 en matière de croissance l'année dernière. Il a été dépassé par la zone euro depuis le référendum sur son retrait de l'Union européenne en 2016.

Selon les données des Nations Unies, les investissements étrangers directs en Grande-Bretagne ont diminué de 90 % pour atteindre 25 milliards de dollars canadiens l'année dernière. Cependant, cette situation contraste avec les investissements sans précédent qui ont été réalisés en 2016, encouragés par des mégatransactions

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 29 mai 2018 - L'ESMA publie ses lignes directrices finales sur la réglementation des mesures de marges pour les contreparties centrales

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) vient de publier les lignes directrices définitives sur les mesures de marges anti-procyclicité pour les contreparties centrales (CCP) dans le cadre du règlement européen sur les infrastructures de marché.

Les lignes directrices, précise l'ESMA,  visent à établir des pratiques de surveillance cohérentes, efficientes et efficaces pour assurer une application commune du règlement EMIR afin de limiter la procyclicité des marges de la contrepartie centrale? L'adoption des lignes directrices devraient permettre aux autorités nationales compétentes de mieux superviser leurs contreparties centrales sur  ces points. 

Rappelons que la procyclicité de la marge fait référence au fait que les exigences de marge pour un même portefeuille sont plus élevées en période de tensions sur les marchés et plus faibles en condition de calme.

Dans le cadre du réglement EMIR, les contreparties centrales sont tenues de surveiller et de prendre en compte les effets procycliques des marges, y compris de fournir des informations sur leurs pratiques de gestion des risques, tels que les modèles utilisés pour le calcul des marges. Les lignes directrices de l'ESMA favorisent ainsi un surveillance plus cohérente des ces exigences, notamment celles concernant ; le suivi de la procyclicité des exigences de marge, la mise en oeuvre de mesures de marge anti-procyclicité, et les divulgations d'informations  pour faciliter la prévisibilité de la marge.

Les lignes directrices entreront en vigueur à compter du 3 decembre 2018. 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Lien de secours

Lun. 28 mai 2018 - Bruxelles propose une directive afin de renforcer la protection des lanceurs d'alerte

Partagez
Noter cette article :

La Commission européenne a proposé une directive afin de mieux protéger les lanceurs d'alerte. Ces derniers, commente la Commission, sont confrontés à des risques élevés de représailles professionnelles et judiciaires. Ainsi, selon l' Eurobaromère 2017 sur la corruption, 81% des personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir signalé la corruption dont elles avaient été témoins. La craintes des représailles est la raison la plus souvent évoquée par les personnes pour justifier leur silence.

La Commission constate, en effet, que la protection des dénonciateurs est faible en Europe, notamment parce qu'elle est fragmentée et très inégale selon les pays. Actuellement, note-t-elle, seuls 10 pays de l'UE ont une loi complète protégeant les lanceurs d'alerte, dont la France, l'Italie, le RU, les Pays-Bas, L'Irlande et la Suède. 

Dans les autres pays, précise Bruxelles, la protection est partielle;  elle ne couvre que les fonctionnaires ou certains secteurs spécifiques, comme les services financiers. Par ailleurs, au niveau de l'UE, seul un nombre très limité de secteurs bénéficient de mesures protectrices, essentiellement dans les services financiers, ajoute la Commission. 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 25 mai 2018 - Le rapport semestriel de la BCE souligne les faiblesses persistantes du secteur financier européen en dépit d'une amélioration conjoncturelle

Partagez
Noter cette article :

Le dernier rapport semestriel de la Banque Centrale Européenne (BCE) sur la stabilité financière révèle que le risque systémique pour la zone euro est resté faible au cours des six derniers mois. Cette situation, commente la BCE,a été favorisée par de meilleures perspectives de croissance tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la zone euro.

Toutefois, note la Banque centrale, les vulnérabilités s'accumulent sur les marchés financiers mondiaux. l'envolée de la volatilité sur les marchés boursiers américains au début du mois de mars, notamment, a mis en évidence le sentiment actuel de fragilité du marché.  En conséquence, note la BCE, l'étroitesse actuelle des primes de risque et la montée des prises de risque sur les marchés mondiaux requièrent une attention toute particulière. A ce stade, affirme cependant la BCE, aucun décrochage généralisé  du prix des actifs financiers ou physiques n'a été enregistré. L'Institution européenne constate tout de même que certains groupe d'actifs subissent des tensions, notamment les obligations à faible notation et certains marchés immobiliers. 

Par ailleurs, poursuit la Banque centrale, la rentabilité des banques de la zone euro s'est améliorée grâce à une meilleure conjoncture. Le niveau de rentabilité reste malgré tout faible, en raison de diificultés structurelles persistantes. Mais, précise la BCE, de meilleurs contraintes de capital ont rendu les banques plus résistantes et celles-ci n'ont pas accru leur prise de risque pour augmenter leurs revenus

La BCE note également que le secteur de la dette souveraine de la zone euro est aussi devenu plus résistant grâce à l'amélioration des perspectives économiques , ce qui a permis de maintenir les côuts de financement bas dans la pluspart des pays. En conséquence, les soldes budgétaires et l'endettement des pays de la zone euro devraient s'améliorer au cours des prochaines années , en raison des conditions conjoncturelles favorables. 

Le rapport de la BCE met ausi en évidence les risques inhérents au secteur des fonds d'investissement. Pour stimuler les rendements, avance-t-il, les fonds ont prolongé la maturité et augmenté le risque de crédit de leurs portefeuilles et, dans le même temps, ont  réduit leurs matelats de liquidité.Cette situation est donc suceptible d'amplifier tous les mouvements à venir sur les marchés financiers.   

 

 

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 25 mai 2018 - Dans le cadre du Brexit, la BCE et la Banque d'Angleterre mettent en place un groupe de travail tourné vers les services financiers

Partagez
Noter cette article :

La Banque Centrale Européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre ont signé un accord le mois dernier afin de convoquer un groupe de travail technique sur la gestion des risques en fin mars 2019 dans le domaine des services financiers. Ce groupe sera présidé par le président de la BCE et le gouverneur de la Banque d'Angleterre. La Commission européenne et le secrétaire au Tresor britannique seront également membres de ce groupe de travail. La responsabilité première de ce dernier est de préparer le Brexit en fonction des acteurs du marché.

Ce travail technique est distinct des négociations en cours sur l'accord de retrait de l'UE du RU. et de celles sur la compréhension globale du cadre de la future relation entre l'UE et le RU. Rappelons que le texte légal du projet de retrait convenu entre les négociateurs de l'UE et les britanniques portant sur la période de transition, signfierait, une fois ratifié, que le droit de l'Union , y compris en matière de services financiers, sera applicable au Royaume-Uni jusqu'au 31 décembre 2020. 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 24 mai 2018 - L'EBA publie une liste actualisée des établissements financiers d'importance systémique

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) a actualisé la liste 2017 des institutions financières d'importance systémique (Other Systemically Important Institutions- O-SIIs) dans l'UE et celle des institutions d'importance systémique mondiale ( Global Systemically Important Institutions - G-SIIs).  Ces deux catégories ont été identifées par les autorités compétentes de l'UE  en fonction des critères harmonisés prévus par les ligne directrices de l'EBA, précise l'institution européenne. 

Cette liste reflète également les niveaux de capital supplémentaire fixés pour les O-SIIs identifiés. Les lignes directrices de l'EBA sur les critères d'évaluation des O-SIIs définissent la taille, l'importance, la complexité et l'interdépendance de ces institutions.

Ces lignes directrices, commente par ailleurs l'EBA, offrent une plus grande souplesse aux autorités compétentes pour appliquer leur jugement de supervision lorsqu'elles décident d'inclure d'autres institutions qui pourraient ne pas avoir été automatiquement identifées en tant qu'O-SIIs.

Cette approche, ajoute l'EBA, permet d'évaluer de manière comparable toutes les institutions financières de l'UE, sans pour autant exclure les entreprises susceptibles d'être considérées comme relevant d'une juridiction de l'UE sur la base de certaines spécificités. 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 24 mai 2018 - La SEC présente des mesures pour développer la recherche privée sur les fonds d'investissement afin de renforcer la sécurité des investisseurs

Partagez
Noter cette article :

la Securities and Exchange Commission (SEC) vient de présenter des régles et des amendements visant à promouvoir la recherche sur les fonds communs de placement, les fonds négociés en bourse, les fonds d'investissements à capital fixe enregistrés , les sociétés de développement commerciales et autres fonds similaires.

La démarche de la SEC  vise à réduire les obstacles à la recherche sur les fonds d'investissement en harmonisant le traitement de ces recherches avec la recherche  sur d'autre entités tournées vers le public. Si elle est adoptée, la proposition de la SEC, souligne l'institution, établira une "sphére de sécurité" permettant à un courtier de publier ou de distribuer des  comptes rendus  de recherche sur des fonds commune de placement, sous certaines conditions.

La SEC rappelle qu'elle a pris cette décision en application du mandat de la loi 2017 sur l'accès équitable aux investissements ( Fair Access to  Investment Research act -FAIR). La période de consultation publique restera ouverte pendant 30 jours après la publication de la version proposée par le Federal Register.

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 23 mai 2018 - L'EBA a publié les données relatives aux systèmes de garantie des dépôts pour 2017

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA)  a publié des données relatives à deux concepts clés de la Directive sur les systèmes de garantie des dépôts ( Deposit Garantee Schemes Directive- DGSD): les moyens financiers disponibles et les dépôts couverts

L'EBA publie chaque année ces données, dans le but, rappelle-t-elle, d'améliorer la transparence et la responsabilité publique des systèmes de garantie des dépôts ( SGD) au profit des déposants, des marchés, des décideurs, des SGD et des Etats membres.

Les données présentées  sur les moyens financiers disponibles en 2017 montrent que 32 des 43 SGD de l'UE ont augmenté leurs fonds depuis fin 2016. Cela résulte, précise l'EBA, des cotisations payées par les mebres de ces SGD , qui ont été augmentées.

Pour les six autres SGD, les moyens financiers disponibles ont diminué principalement  du fait que ces SGD étaient tenus d'utiiliser leurs fonds pour rembourser des déposants en 2017.

Enfin, les données montrent également que le niveau cible de 0,8% des depôts couverts a déjà été atteint par 17 SGD , se félicite l'EBA.

 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 23 mai 2018 - La FINRA présente sa stratégie pour renforcer la protection des investisseurs particuliers face à l'offre des professionnels des services financiers

Partagez
Noter cette article :

A l'occasion de l'assemblée annuelle de l'autorité américaine de régulation de l'industrie financière (FINRA), Brette Redfearn, le directeur de la division trading des marchés financiers,  a présenté les grandes lignes stratégiques de l'institution fédérale. 

La Commission de la FINRA, a-t-il rappellé, a proposé le mois dernier, un important ensemble de régles relatives aux normes de conduite applicabbles aux professionnels de l'investissement. Ce paquet réglementaire, a-t-il souligné, présente trois axes stratégiques

- Dissiper les incertitudes qui  touchent les investisseurs  particuliers quant à leur utilisation des services financiers grâce à la  mise en place d'un nouveau système d'information pour les  clients (Client relationship summary-CRS) et par l'interdiction faite à certains courtiers d'utiliser les termes "conseiller" das le cadre de leurs activité.

- Améliorer la qualité des conseils des courtiers en exigeant que les recommandations soient faites dans le meilleur intérêt du client particulier, avant l'intérêt financier du courtier; principe qui est exposé dans le  cadre du Regulation Best Interest, précise la FINRA.

- Enfin, réaffirmer et, dans certains cas, clarifier, les obligations fiduciaires d'un conseiller et solliciter  des commentaires et propositions sur les améliorations potentielles à apporter du côté des conseillers en placements à partir des protections offertes aux investiiseurs par le cadre réglementaire. 

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 22 mai 2018 - La BCE a publié son rapport 2017 sur le système européen de paiements transfrontaliers Target 2

Partagez
Noter cette article :

La Banque Centrale Européenne (BCE) vient, de publier le rapport Target 2 pour l'année 2017. Rappelons que Target 2 a remplacé le système de première génération  Target, crée en 1999 par l'Eurosystème pour le réglement des valeurs en euro. Ce système offre un service de paiement bancaire transfrontalier dans l'UE.

Target, commente la BCE,  a  été  développé pour répondre à trois objectifs principaux

- fournir un mécanisme sûr et fiable pour le réglement des paiements en euro sur la base d'u réglement brut en temps réel (Real-time gross settelement-RTGS) 

- Accroître l'efficacité des paiements entre états membres dans la zone euro,.

- Répondre aux besoins de la politique monétaire de l'eurosystème.

Comme son prédécesseur, Target est utiisé pour le réglement des paiements liés aux opérations de politique monétaire, aux paiements des clients échangés entre banques et aux transactions liées à d'autres systèmes de paiement et de réglements de titres.

Enfin depuis juin 2015, les participants à Target 2 ont également été en mesure d'ouvrir des comptes de trésorerie dédiés (Dedicated cash accounts (DCA)  sur la plate-forme Targer 2 Securities (TS2) 4,  qu'ils peuvent utiliser pour régler la partie espèces de leurs opérations sur titres. 

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :