L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour une dizaine de news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 14 oct. 2014 - CME - 15,3 millions de contrats échangés par jour en septembre 2014 (+17% par rapport à septembre 2013)

Partagez
Noter cette article :

Le CME Group, la plus importante société de bourse de contrats à termes du monde a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce le volume moyen du nombre de contrats échangés par jour au cours du mois de septembre 2014.

En septembre 2014, le volume moyen quotidien de contrats traités par jour s'élève à 15,3 millions, soit une hausse de 17 % par rapport au mois de septembre 2013.

Le volume total traité au cours du mois de septembre 2014 s'élève à 320 millions de contrats, dont 86 % ont été échangés par voie électronique.

Les positions ouvertes de CME Group ont atteint un niveau record de transactions avec plus de 108,4 millions de contrats échangés le 11 septembre, soit une hausse de 24% par rapport au précédent record.

Enfin, le volume des taux d'intérêt est en hausse de 23 % par rapport au mois précédent, avec 8,1 millions de contrats échangés chaque jour en septembre 2014.

Points clé du communiqué :

  • Les contrats "Open interest" ont atteint un niveau record avec 108,4 millions de contrats échangés ;
  • Le volume quotidien moyen échangé du Foreign exchange (FX) a augmenté de 39 % ;
  • Le volume quotidien moyen des taux d'intérêt a augmenté de 23 % ;
  • Le volume quotidien moyen de transactions relatives aux contrats de produits agricoles a augmenté de 13 % ;
  • Le volume quotidien moyen du nombre de transactions relatives aux options a augmenté de 29 % à  3,1 millions de contrats ;
  • Les swaps de taux d'intérêt de gré à gré ont atteint 178 milliards de dollars en valeur journalière nominale ;
  • Au cours du troisième trimestre 2014, en moyenne 13,5 millions de contrats on été échangés par jour, soit une hausse de 12 % par rapport au troisième trimestre 2013.

Total Devises ADV (en milliers)

Résumé :

CME Group, the world's leading and most diverse derivatives marketplace, today announced that September 2014 volume averaged 15.3 million contracts per day, up 17 percent from September 2013.  Total volume for September 2014 was more than 320 million contracts, of which 86 percent was traded electronically.  CME Group open interest hit a record level of 108.4 million contracts on September 11, and stands at approximately 104.1 million contracts at the end of the month, up 24 percent year-to-date.

CME Group interest rate volume averaged 8.1 million contracts per day in September 2014, up 23 percent compared with September 2013.  Eurodollar futures volume averaged 3.2 million contracts per day, up 26 percent from the same period a year ago.  Eurodollar options volume averaged 1.2 million contracts per day, up 29 percent from September last year and included record average daily volume in the third-year Eurodollar mid-curve option contract.  Treasury futures volume averaged 2.9 million contracts per day, up 17 percent compared with September 2013.  Treasury options volume averaged 676,000 contracts per day, up 28 percent from the same period last year, and included a record 62 percent traded electronically.  Overall CME Group interest rate open interest has increased 47 percent year-to-date.

CME Group FX volume averaged 1.2 million contracts per day, up 39 percent from September 2013, and included a record 110,000 FX options contracts, as well as record British Pound futures and options average daily volume.  The average daily notional value of FX contracts traded in September was $134 billion.  In addition, FX open interest hit an all-time high of 2.6 million contracts during September prior to the quarterly expiry.  CME Group equity index volume in September 2014 averaged 3.1 million contracts per day, up 6 percent from the same period a year ago.  

CME Group agricultural commodities volume averaged 1.0 million contracts per day in September 2014, up 13 percent compared with the prior-year period.  CME Group energy volume averaged 1.6 million contracts per day in September 2014, up 3 percent from September 2013.  CME Group metals volume in September 2014 averaged 325,000 contracts per day, down 1 percent compared with the prior September.

In September 2014, CME Group cleared a record $178 billion in average daily notional value of over-the-counter (OTC) interest rate swaps.  During the month, OTC interest rate swap open interest increased 3 percent from the end of August to $20.1 trillion, which represents 56 percent of clients' total cleared OTC interest rate swap open interest.

Third-quarter 2014 volume averaged 13.5 million contracts per day, up 12 percent from third-quarter 2013, and included 23 percent growth in interest rate average daily volume.  The main highlights included quarterly records for overall options, as well as FX options, 5-Year Treasury options, and E-mini S&P 500 weekly options.  Quarterly average daily volume records were also achieved in Brent futures and options, as well as Live Cattle futures and options.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 14 oct. 2014 - OCDE - Monaco renforce son engagement dans la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale internationale

Partagez
Noter cette article :

L'Organisation de coopération et de développement économiques a publié un communiqué de presse dans lequel elle annonce que Monaco a renforcé son engagement dans la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale internationale

Le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría a aujourd’hui salué l’engagement de la Principauté de Monaco à renforcer la coopération internationale en matière fiscale en devenant la 84e juridiction à participer à la Convention multilatérale concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale.

«Monaco a pris de nombreuses mesures visant à améliorer la transparence au cours des dernières années», a déclaré M. Gurría suite à une cérémonie au siège de l'OCDE avec José Badia, Conseiller de la Principauté de Monaco pour les relations étrangères et de la Coopération internationale. «La signature d'aujourd'hui est un nouveau signal important que Monaco est sérieusement engagé dans la lutte internationale contre l'évasion et la fraude fiscale offshore."

M. Gurría a noté que l'augmentation constante du nombre de signataires de la Convention reflétait  le soutien croissant pour l'échange de renseignements à des fins fiscales à la demande et signalait une reconnaissance croissante que l'échange automatique de renseignements devient la nouvelle norme internationale.

La Convention multilatérale prévoit toutes les formes d'assistance mutuelle: l'échange sur demande, l’échange spontané, les contrôles fiscaux à l'étranger, les contrôles fiscaux simultanés et l'assistance au recouvrement de l'impôt, tout en protégeant les droits des contribuables. Il offre la possibilité de procéder à l'échange automatique, tout en exigeant un accord entre les parties intéressées par cette forme d'assistance.

La Convention sera un point clé de l’ordre du jour lors de la réunion annuelle du Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales qui se tiendra les 28-29 Octobre à Berlin, Allemagne. Des représentants de plus de 40 pays et territoires devraient signer un accord multilatéral entre autorités compétentes concernant l’échange automatique de renseignements relatifs aux comptes financiers, qui marquera leur engagement à lancer l'échange automatique dans un proche avenir.

 

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 14 oct. 2014 - BdF - Augmentation du ratio d’endettement des sociétés non financières

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un communiqué de presse dans lequel elle détaiulle les chiffres concernant l'endettement des agents non financiers pour le 2nd trimestre 2014.

Augmentation du ratio d’endettement des sociétés non financières

Avertissement : les taux d’endettement sont désormais calculés selon le nouveau standard européen de comptabilité nationale SEC 2010 qui s’applique aux comptes financiers (encours de dette) comme aux comptes économiques (PIB, RDB et VA). Ce changement modifie marginalement les encours de dette présentés ci-dessous. La principale révision résulte du reclassement, sur l’ensemble de la période, de la Caisse Nationale des Autoroutes dans le secteur des administrations publiques qui accroît d’environ 8 milliards la dette publique à fin juin 2014.

L’endettement des agents non financiers privés s’établit à 2 556,3 milliards d’euros à fin juin 2014, après 2516,4 milliards à fin mars. La hausse concerne principalement les sociétés non financières dont les émissions de titres de dette augmentent fortement.

L’endettement des administrations publiques augmente à un rythme plus modéré que le trimestre précédent.

Consulter le communiqué de presse

Lien de secours

Mar. 14 oct. 2014 - AMF - Épargnants : que fait l’AMF pour vous ?

Partagez
Noter cette article :

L’Autorité des marchés financiers a publié un article dans lequel elle détaille les services qu'elle propose aux épargnants.

Le saviez-vous ? L’AMF dispose d’une équipe dédiée aux particuliers. Plus de 25 personnes y travaillent pour vous aider à mieux investir.

L’AMF est plus qu’un gendarme de la Bourse. Dotée d’une mission de protection de l’épargne, elle a développé une palette de services et d’outils pour vous permettre d’investir en toute connaissance de cause.

Besoin d’information ?

Découvrez le site internet de l’AMF. Un espace y est dédié aux épargnants : Epargne Info Service.

Envie de connaître le vrai rendement de votre investissement ?

Pour estimer un rendement, des frais ou encore le montant de votre épargne, utilisez nos calculateurs. En quelques minutes, vous aurez une réponse claire et chiffrée.

Un doute sur un intermédiaire financier ?

Vérifiez les autorisations de votre interlocuteur financier et prenez connaissance de nos mises en garde.

Un litige non résolu avec un intermédiaire financier ?

Saisissez gratuitement le médiateur de l’AMF. Votre dossier sera traité de façon confidentielle et gratuite. Pourquoi hésiter ?

Vous n’avez pas trouvé de réponse à vos questions sur notre site ?

Contactez-nous. L’équipe AMF Epargne Info Service vous répond par mail ou par téléphone au 01 53 45 62 00, du lundi au vendredi de 9 h à 17h.

Vous souhaitez nous rencontrer ?

Assistez à nos réunions d’information à Paris et en Province. Retrouvez-nous également tous les ans sur le salon Actionaria. En 2014, le salon se déroulera les 21 et 22 novembre, au Palais des Congrès de Paris. Obtenez une invitation gratuite en cliquant ci-dessous.

Consulter les guides pédagogiques

Essayez les calculateurs financiers de l'AMF 

Vérifiez les autorisations de votre interlocuteur financier

Consulter les mises en garde

Saisir le médiateur

Contacter AMF Epargne Info Service par internet

Obtenir une invitation gratuite pour le salon Actionaria 2014

Mar. 14 oct. 2014 - FMI - Une politique budgétaire judicieuse contribuera à l’emploi

Partagez
Noter cette article :

Le Fonds Monétaire Internationnal a publié l'article de Vitor Gaspar, son Directeur, Département chargé des finances publiques, sur le thème de la politique budgétaire et de ses conséquences sur l'emploi.

Le chômage reste à un niveau inacceptable dans beaucoup de pays. Il s’est considérablement accru durant la Grande récession. À l’heure actuelle il touche plus de 200 millions de personnes dans le monde et d’ici 2018, 13 millions de personnes de plus devraient perdre leur emploi.

Le chômage des jeunes est le phénomène le plus inquiétant. Dans certains pays avancés d’Europe il dépasse 50 %. Dans plusieurs pays en développement, le rythme de création d’emplois ne parvient pas à absorber le grand nombre de jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail.

Autrement dit, la lutte contre le chômage est une priorité du programme d’action mondial.

Consulter l'article

Lien de secours

Mar. 14 oct. 2014 - Novethic - Investissement responsable : une croissance européenne en ordre dispersé

Partagez
Noter cette article :

Novethic a publié un article sur le thème de l'investissement responsable : une croissance européenne en ordre dispersé.

Bonne nouvelle : selon les chiffres publiés le 9 octobre dernier par Eurosif, à Bruxelles, les pratiques d’investissement responsable (IR) progressent en Europe. Mais l’efficacité de ce développement est freinée par deux handicaps: la disparité des objectifs environnementaux et sociaux que se fixent les investisseurs institutionnels et la rareté des épargnants particuliers. 

L’étude fraîchement publiée par Eurosif, l’organisation qui fédère les forums pour l’investissement responsable des pays européens, confirme que les pratiques d’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) prennent corps dans la gestion financière européenne.

Livrée tous les deux ans, elle montre que toutes les pratiques ont augmenté dans des proportions variables. La plus répandue reste, de loin, la pratique des exclusions, qui consiste à écarter des portefeuilles les entreprises ou les secteurs les plus controversés en la matière. Elle a connu une croissance de  +91% par rapport à 2011 et est aujourd’hui mise en œuvre sur près de 7000 milliards d’euros dans les 13 pays recensés dans l’enquête, soit 41% de la gestion d’actifs en Europe.

Accéder au communiqué de presse de Novethic

Accéder à l'étude publiée par Eurosif

Mar. 14 oct. 2014 - OFCE - Pourquoi Bruxelles doit sanctionner la France et pourquoi la France doit désobéir

Partagez
Noter cette article :

L'OFCE, le centre de recherche en économie de Sciences-Po, a publié un article de Henri Sterdyniak sur les raisons pour lesquelles  Bruxelles doit sanctionner la France et pourquoi la France doit désobéir.

La France a signé le Pacte de Stabilité en 1997 et en 2005 puis le Traité budgétaire en 2012. Selon ces textes, le déficit public d’un pays de la zone euro ne doit pas dépasser les 3 points de PIB ; dès que le déficit public dépasse cette limite, le pays est soumis à la procédure de déficit excessif et doit revenir sous les 3% selon un calendrier accepté par la Commission.

La France s’était engagée à revenir en dessous des 3% en 2012, puis en 2013 ; elle a obtenu, en juin 2013, la possibilité de reporter à 2015 le passage sous les 3%. Mais, selon le budget présenté fin septembre 2014, le déficit public de la France sera toujours de 4,3% du PIB en 2015 ; le passage sous les 3% est reporté à 2017...

Consulter l'article

Lien de secours

Mar. 14 oct. 2014 - Project Syndicate - Deux conceptions de la finance

Partagez
Noter cette article :

Le site project-syndicate.org a publié l'article de Simon Johnson, ancien économiste en chef du FMI,  professeur au MIT Sloan, senior fellow au Peterson Institute for International Economics, et co-fondateur d'un blog sur ​​l'économie, sur le thème des deux conceptions de la finance.

Les Assemblées annuelles du Fonds monétaire international se tiendront du 10 au 12 octobre à Washington DC, qui placeront le secteur financier mondial au centre des discussions. Ce rassemblement devrait se révéler fort intéressant, dans la mesure où se feront face deux conceptions du système financier mondial, diamétralement opposées.

La première de ces conceptions consiste à considérer que beaucoup a été fait depuis l’apparition de la crise financière mondiale en 2008. Selon ce point de vue – fréquemment mis en avant par certains responsables du Trésor américain et par leurs homologues européens – bien qu’il soit possible d’accomplir un peu plus dans la mise en œuvre de réformes, nos banques et autres institutions financières se révéleraient d’ores et déjà beaucoup plus sûres. La crise de 2008 ne saurait par conséquent se répéter.

La seconde conception consiste à considérer que nous serions loin d’avoir accompli les changements de grande ampleur dont nous avons besoin. Pire encore, autour d’au moins un aspect clé, le langage précisément utilisé par les dirigeants politiques et les principaux journalistes pour décrire la finance se révélerait profondément rompu...

Consulter l'article

Lien de secours

Lun. 13 oct. 2014 - BdF- Incertitude sur la politique économique et anticipations d’inflation

Partagez
Noter cette article :

La Banque de France a publié un article de Klodiana Istrefi et de Anamaria Piloiu, sur le thème de l'incertitude sur la politique économique et les anticipations d’inflation.

La théorie suggère que dans un environnement où les anticipations sont bien ancrées, des “news” ou des chocs temporaires ne devraient pas affecter les anticipations d’inflation à long terme des agents.

Le VAR structurel estimé montre que les anticipations de court et long termes sont sensibles à des chocs d’incertitude liés à la politique économique. Tandis que l’activité se contracte, les anticipations d’inflation à long terme augmentent en réponse à ce type de chocs.

Ces résultats suggèrent que l’incertitude autour de l’orientation et de l’efficacité de la politique économique soulève des interrogations sur l’inflation future et fait peser des risques additionnels sur la crédibilité des banques centrales.

Consulter l'article

Lien de secours

Lun. 13 oct. 2014 - CVMO - Les autorités en valeurs mobilières du Canada font le point sur le projet relatif au système d’alerte

Partagez
Noter cette article :

La Commission des valeurs mobilières de l'Ontario a publié un communiqué de presse dans lequel elle fait le point sur le projet relatif au système d’alerte.

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont publié aujourd’hui l’Avis 62-307 des ACVM, Le point sur les projets de modification du Règlement 62-104 sur les offres publiques d’achat et de rachat, du Règlement 62-103 sur le système d’alerte et questions connexes touchant les offres publiques et les déclarations d’initiés et de l’Instruction générale 62-203 relative aux offres publiques d’achat et de rachat (l’« Avis 62-307 »), qui informe lesparticipants au marché de l’état des modifications proposées au régime de déclaration selon le système d’alerte (les « projets de modification »).

À l’issue de la publication des projets de modification le 13 mars 2013, les ACVM ont reçu plus de 70 mémoires de divers participants au marché. Si les intervenants appuyaient généralement l’objectif des propositions des ACVM, soit l’atteinte d’une plus grande transparence, la majorité d’entre eux ont émis des réserves concernant certaines modifications proposées.

« À la lumière des commentaires reçus et après analyse approfondie, nous avons décidé de ne pas donner suite à certaines des modifications proposées, notamment la réduction du seuil de déclaration à 5 % », a déclaré Bill Rice, président des ACVM et président-directeur général de l’Alberta Securities Commission. « Bien que leur étendue ne soit pas aussi large que celle proposée par les ACVM en 2013, les modifications définitives visent à régler certaines questions clés et à rehausser la qualité et l’intégrité du régime de déclaration selon le système d’alerte d’une façon appropriée pour les marchés financiers canadiens. »

Sous réserve de l’obtention des approbations nécessaires, les ACVM entendent publier les modifications définitives au cours du deuxième trimestre de 2015.

On peut consulter l’Avis 62-307 sur le site Web des membres des ACVM.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :