L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Ven. 13 avr. 2018 - L'AMF dans son rapport 2017 sur la médiation souligne la baisse des demandes et le haut niveau de satisfaction sur les avis rendus

Partagez
Noter cette article :

Dans son rapport 2017, Marielle Cohen-Branche, médiateur de l’Autorité des marchés financiers,  indique que, pour la première fois, depuis 5 ans le nombre de dossiers reçus par l'autorité de surveillance  est en baisse.

Les avis rendus, plus nombreux qu’en 2016 (+ 22%) sont rarement contestés, même lorsqu’ils ne sont pas favorables au demandeur. Ainisi, note le rapport, en 2017, pour les avis favorables (54% contre 57% l’année passée hors litige de masse), l’adhésion aux propositions du médiateur s‘est élevée à 96% (taux identique en 2016) en étant suivies par les deux parties en litige. Les avis défavorables (46% des propositions) n’ont été contestés que dans 3% des cas (contre 6% l’année précédente).

Qui plus est, poursuit le rapport, il arrive que le médiateur reçoive des remerciements des épargnants au titre d’avis défavorables. Le sérieux des éléments recherchés et la pédagogie de l’explication ont alors permis à l’épargnant de mieux comprendre ce qui s’est réellement passé, commente l'AMF.

Enfin, Les sujets-phares de la médiation sont, cette année encore, le trading spéculatif, bien qu’en forte diminution (-50% par rapport à 2016), et l’épargne salariale (+13%) avec les problématiques liées au déblocage et à l’affectation

 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 13 avr. 2018 - L'ESMA publie un rapport sur la physionomie du marché des ventes à découvert en Europe

Partagez
Noter cette article :

Le dernier rapport de l'ESMA sur les tendances, les risques et les vulnérabilités des marchès financiers analyse les positions à découvert  déclarées dans le cadre du Règlement sur les ventes à découvert ( Short Selling Regulation- SSR).

Les données de la SSR montrent qu'il y a eu 210341 positions à découvert nettes  de janvier 2013 à décembre 2016. Ces positions concernent plus de 2000 actions européennes, la majorité étant des titres britanniques et allemands. L'analyse de l'ESMA montre qu'environ 1000 investisseurs différents sont actifs dans les actions de l'UE, la grande majorité d'entre eux étant domiciliés aux USA (40%), au RU ( 30%) et seulement 15% dans l'UE. 

les activités de vente à découvert, par ailleurs, semblent très concentrées, avec 150 investisseurs représentant plus de 80% de toutes les poistions à découvert déclarées. 

L'étude de l'ESMA fournit également des éléments prouvant que les investisseurs tendent à éviter de franchir le seuil de déclaration publique afin de garder leur stratégie secrète. Les informations recueillies montrent aussi que la divulgation au public de positions vendeuses nettes importantes pourrait, à titre d'effet secondaire, renforcer les comportements grégaires des investisseurs à découvert.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 12 avr. 2018 - La SEC gèle la plus value de la cession faite par les dirigeants de plusieurs millions de titres non enregistrés de leur propre société

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) a obtenu une ordonnance judiciaire gelant plus de 27 millions de dollars en recettes de négociation illégalement distribuées suite à des ventes d'actions subalternes de la société Longfin Corp qui impliquent la société, son pdg et trois autres  personnes associées.

Selon la plainte de la SEC peu après que Longfin ait annoncé l''acquisition dur le Nasdaq d'une prétendue affaire de cryptomonnaies, son cours  de bourse a augmenté de façon spectaculaire et sa capitalisation boursière a dépassé les 3 milliards de dollars. La SEC souligne que quatre responsables de Longfin ont alors illégalement vendus des blocs importants de leurs actions Longfin profitant de la hausse exceptionnelle des cours. Ces quatre personnes ont ainsi récolté 27 millions de dollars de plus valus.

La SEC reléve que le pdg a obligé sa société à émettre plus de deux millions  d'actions subalternes non enregistrées  à d'estination des autres associés et, qu'en conséquence, les ventes subséquentes de ces actions subalternes ont enfreint les lois fédérales sur les valeurs mobilières qui restreignent la négociation des actions non enregistrées vendues à des associés. 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 12 avr. 2018 - L'EBA publie son rapport 2015-2016 sur les rémunérations dans les banques de l'UE

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA)  vient de publier son rapport sur les pratiques de rémunération dans les banques de l'UE pour les exercices 2015 et 2016 ainsi que les données sur les plus hauts salaires.

Ces donneés montrent qu'en 2016, le nombre de rémunérations de plus d'un million d'euros a diminué de plus de 10%, passant de 5142 en 2015 à 4507 en 2016. En outre, pour les plus hauts salaires, le ratio moyen entre la rémunération variable et la rémunération fixe à continuer de baisser, passant de 127% en 2014 à 118% en 2015 et 104% en 2016. Il en va de même pour le ratio rémunération fixe et variable de l'ensemble des catégories de salariés, passé de 65,5% en 2014 à 57,1% en 2016.

Rappelons que ce rapport de l'EBA sur les salaires du secteur bancaire en Europe fait partie des activité de surveillance de l'EBA et porte sur l'identification du personnel, l'application des accords salariaux, l'utiisation des moyens de rémunération spécifiques, du genre rémunérations variables, garanties et indemnités de départ.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 11 avr. 2018 - L'ESMA demande à la Commission de préciser , dans le cadre de MiFID 2, le statut des sociétés dont l'activité sur des produits dérivés est secondaire par rapport à l'activité principale

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a adressé une lettre à la Commission européenne concernant l'exemption d'agrément en tant qu'entreprise d'investisement dont les entités non financières sont éligibles lorsque leur activité  de négociation de produits dérivés  est accessoire à leur activité principale telle que définie dans la Directive 2014/65/UE sur les marchés  d'instruments financiers dans le cadre de MiFID 2. 

Dans sa lettre l'ESMA invite la Commission à fournir des orientations supplémentaires sur la manère dont les critères d'activité accessoireénoncés à l'article 2, paragraphe 4 de Mifid 2 et précisés dans la RTS 20 5 (Regulatory Technical Standards) , doivent être interprétés et appliqués, et plus précisemment à quel niveau les textes auxiliaires doivent être appliqués

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 11 avr. 2018 - La Fed se propose de simplifier et renforcer à la fois les règles prudentielles pour les grandes banques

Partagez
Noter cette article :

Le Conseil de la Reserve fédérale vient de solliciter les avis des acteurs du marché sur une proposition qui simplifierait ses régles prudentielles pour les  grandes banques tout en préservant, dit-elle, de solides niveaux de capital qui maintiendraient la capacité de ces établissements à  prêter aux ménages et aux entreprises dans des situations  de tension des marchés (stress conditions).

 Cette proposition comprendrait une protection supplémentaire de capital  pour les  situations de stress (Stress Capital Buffer- SCB) qui intégrerait les résultats à venir des tests de résistance prospectifs avec les exigences de fonds propres de la Fed dans les conditions ordinaires. Le résultat de ces nouvelles dispositions permettrait d'obtenir des contraintes de capitalisation spécifiques pour les grandes institutions bancaires qui sont plus sensibles aux risques des entreprises.

Cette proposition, commente la Fed, rendrait les mesures règlementaires plus simples et transparentes et donc plus efficaces, tout en maintenant leur dimension protectrice.

Rappelons qu'a l'heure actuelle, les groupes bancaires dont le total des actifs consolidés s'élève à plus de 50 milliards de $ font l'objet de tests de résistance annuels (stress tests) administrés par le Conseil de la Fed sous le nom de Compehensive Capital Analysis and Review-CCAR.

Avec les changements proposés par la procédure SCB, qui serait intégré à celle de la CCAR, la Fed précise que la simplification apportée aux procédures de contrôle prudentiel ferait passer les contraintes des grandes banques de 14 au lieu de 24 actuellement. 

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 10 avr. 2018 - La SEC condamne deux sociétés qui avaient monté un schéma de Ponzi pour piéger des retraités

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Echange Commission a inculpé deux sociétés du Texas et leurs directeurs pour la mise en place d'un shéma de Ponzi de 2,4 millions de $ et d'un autre d'un montant de 1,4 million de $; les deux sociétés qui ciblaient principalement les retraités.

Selon la plainte de la SEC de 2010 à 2017 Clifton E.Stanley aurait monté ce shéma de Ponzi à travers une société immobilière Lifepay LLC et aurait attiré une trentaine de victimes âgées dans un investissement de 2,4 millions de $. en vue de constituer une épargne retraite  sur la base de fausses promesses sur des rendements démesurés. 

La SEC constate égaement, qu'à partir de 2015 Stanely et un complice auraient monté,  à travers une nouvelle société qu'ils contrôlaient, un autre shéma de Ponzi à destination de retraités pour un montant de 1,4 million de $.

La SEC a par ailleurs rappellé qu'elle avait dernièrement déployé d'importants efforts pour lutter contre les shémas de Ponzi qui, souvent, visés les personnes âgées.  

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 10 avr. 2018 - Dans son rapport 2017, la BCE souligne l'amélioration des fondamentaux des économies européennes

Partagez
Noter cette article :

Le rapport 2017 de la Banque centrale européenne (BCE) montre clairement que la politique monétaire de la banque centrale a permis de jeter les bases d'un retour de l'inflation à un taux inférieur, mais proche de 2% à moyen terme, souligne la BCE. 

Dans l'ensemble, souligne-t-elle, les pressions inflationnistes sous-jacentes doivent continuer de s'accompagner d'un important degrè de stimulation monétaire pour continuer à se renforcer et soutenir les évolutions de l'inflation globale à moyen terme.

Le Pib réel a augmenté pendant 19  trimestres consécutifs, note la BCE. Il a progressé de 2,7% sur un an au quatrième trimestre 2017, bien au dessus des dernières estimations de croissance potentielle d'environ 1,5%.

L'indice composite des directeurs d'achat, qui est étroitement lié à la croissance de la zone euro, reste supérieur à sa moyenne de long terme et ses rapproche de son plus haut niveau en 12 ans.  De plus, l'indicateur de la perception de l'économie d'Eurostat est à son plus haut niveau depuis 17 ans. 

Le croissance, poursuit la BCE, a permis une forte progression de l'emploi. Le nombre de personnes employées dans l'UE a augmenté de 7,8 millions depuis le creux de la mi-2013. Cela implique que toutes les pertes d'emplois subies durant  la crise ont été récupérées, précise la Banque centrale. Ainsi, le taux de chômage est à son plus bas niveau depuis décembre 2008 , malgré une augmentation de plus de 2% de la population active. 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 09 avr. 2018 - La SEC condamne lourdement trois sociétés de placement pour avoir fait investir des clients dans des fonds à coûts élevés sans leur présenter d'autres alternatives moins chères

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé que trois sociétés conseillères en investissements ont du s'acquitter des amendes qui leur avaient été infligées pour avoir violé des obligations fiduciaires envers des clients et avoir généré des frais non justifiés de plusieurs millions de $.

Selon les avis de la SEC, PNC Investments LLC, Securities America Advisors Inc et Geneos Wealth Management Inc, ont émis de divulguer leurs conflits d'intérêts et ont violé leurs obligations de rechercher la meilleure solution pour leurs clients en les faisant investir dans des fonds communs de placements à côuts élevés, sans leur proposer d'alternatives sur des fonds à côuts plus faibles. Ils n'ont donc pas optimisé le service du à leurs clients.

En conséquence, la Fed a condamné les trois entreprises à une amende 15 millions de $, sur lesquels 12 millions seront destinés aux clients lésés. 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 09 avr. 2018 - La FCA présente ses priorités pour la période 2018-2019 dans un contexte marqué d'abord par les conséquences du Brexit

Partagez
Noter cette article :

La Financal Conduct Athority (FCA) vient de publier ses priorités pour les années 2018 et 2019 dont les ressources, note la FCA, devront être largement mobilisées autour de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, compte tenu de l'impact de ce retrait sur la réglementation des marchés financiers.

Parallèlement à ce travail, la FCA précise qu'elle se concentrera sur sept domaines prioritaires intersectoriels, sur la base de l'estimation des domaines où l'intervention de l'autorité de régulation peut avoir le plus fort impact. Ces domaines prioritaires sont: 

- la culture et la gouvernance des entreprises afin d'améliorer le fonctionnement des marchés et le service au consommateur.

- L'amélioration du crédit à coût élevé en s'appuyant sur ce qui a déjà été réalisé pour mieux réguler le marché.

- La lutte contre la criminalité financière afin d'optimiser le réputation et le fonctionnement  du marché financier britannique.

- La sécurisation des données à travers les outils technologiques.

-L'innovation et le big data pour renforcer les évolutions du marché et ses capacités concurrentielles.

- L'attention portée aux anciens clients pour qu'ils ne soient pas défavorisés par rapport aux nouveaux clients.

- l'épargne à long terme, les retraites et les différences intergénérationnelles pour mieux répondre aux évolutions démographiques de la société britannique et les besoins financiers qu'elles engendrent.  

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :