L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Mar. 21 nov. 2017 - La BCE produit une nouvelle série de données chiffrées sur le marché monétaire européen

Partagez
Noter cette article :

La Banque Centrale euorpéenne (BCE) vient de publier pour la première fois,  des statistiques sur le marché monétaire de l'euro fondées sur les rapports statistiques sur le marché monétaire (Money market statistical reporting-MMSR).

Ces statistiques couvrent le segment non sécurisé du marché et comprennent des informations sur le chiffre d'affaire total et le taux moyen pour la période de prise en compte précédente, ventilées par type de transaction et échéance.

En publiant ces chiffres, la BCE vise à améliorer  la transparence du marché et donc à améliorer la transparence du marché monétaire. Ces statistiques viendront compléter l'initiative de la BCE visant à développer un taux d'intérêt au jour le jour non garanti en euros d'ici à 2020.

L'Eurosystème recueille donc des informations transaction par transaction auprès des 52 plus grandes banques de la zone euro en terme de total de bilan, ventilées par emprunts et prêts à d'autres contreparties. Les donnée seront publiées toutes les 6 à 7 semaines après chacune des périodes de constitution de réserves de l'Eurosystème.

Durant la dernière période de constitution de réserves, qui a débuté le 13 septembre 2017, le chiffre d'affaires emprunté sur le segent non garanti s'établissait en moyenne  à 109 millirads d'euros par jour pour un total de 3 811 milliards d'euros.

Les emprunts auprès d'autres établissements de crédit , sur le marché interbancaire , représentaient un chiffre d'affaires de 476 milliards d'euros, soit 12% du chiffre d'affaires total et , et les prêts à d'autres établissements de crédit s'élevaient à 440 milliards d'euros.   La plupart des opérations d'emprunt étaient des transactions au jour le jour, représentant environ 50% du montant nominal total

Le taux moyen pondéré du financement à un jour pour les opérations d'emprunt était de -0,38% pour le secteur interbancaire  et de -0,40% pour le secteur de la vente en gros ( secteur public, sociétés et banques confondues).

 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 20 nov. 2017 - la BCE publie les statistiques des émissions d'actions par les fonds d'investissement au troisième trimestre dans la zone euro

Partagez
Noter cette article :

Au troisième trimestre 2017, l'encours des actions émis par des fonds d'investissement autres que les fonds du marché monétaire s'élève à 10 921 milliards d'euros, soit 269 milliards de plus qu'au trimestre précédent.

Les émissions nettes d'actions représentent 209 milliards d'euros de ce volume et 60 milliards proviennent de l'évolution des cours. Au troisième trimestre, le taux de croissance annuel des actions émises par des fonds d'investissement autres que les fonds du marché monétaire, calculé sur la base des transactions, était de 7,7%. 

Les fonds obligataires, pour leur part, ont enregisté un gain de 80 milliards d'euros au troisième trimestre, tandis que les fonds mixtes on enregistré un afflux de 60 milliards d'euros.

L'encours des actions émis par les OPCVM monétaires s'élève à 1154 milliards d'euros, soit 18 milliards de plus qu'au trimestre précédent.

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 20 nov. 2017 - la BCE publie les statistiques sur les encours des titres de créance émis par les sociétés de titrisation au troisième trimestre

Partagez
Noter cette article :

Selon les statistiques de la Banque centrale européenne, au troisième trimestre 2017, l'encours des titres de créance émis par les sociétés de titrisation (Financial Vehicle Corporations-FVC) exerçant dans la zone euro ont diminué à 1384 milliards d'euros, contre 1401 milliards. au trimestres précédent.L

Les rachats nets de titres de créance par des FVC  au troisième trimestre 2017 se sont élevés à 11 milliards d'euros.

Au cours de la même période, les cessions nettes de créance titrisées détenues  par des FVC se sont élevées à 11 milliards d'euros. Le taux de croissance annuel des titres de créance émis, calculé sur la base des transactions , a augmenté de 0,4% au troisième trimestre de 2017, de 0,3% à  l'issue du précédent trimestre.

le volume des titres de créances titrisés détenus par des FVC dans la zone euro a dminué à 1188 milliards d'euros à la fin du trimestre précédent, en raison de cessions nettes de 4 milliards d'euros.

Dans le domaine des prêts titrisés, les prêts aux ménages de la zone euro se sont élevés à 764 milliards d'euros au troisième trimestre, avec une cession nette de 15 milliards d'euros. 

Enfin, les prêts accordés aux sociétés non financières de la zone euro se sont élevés à 283 milliards d'euros., avec une acquisition nette de 10 milliards d'euros

Télécharger le document

Lien de secours

Mots-clés : Banque, zone euro

Ven. 17 nov. 2017 - L'ESMA a finalisé ses ligne directrices sur la réglementation relative aux fonds de marchés monétaires

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers ( ESMA) a publié un rapport final sur le réglement relatif aux fonds de marché monétaire( Money Market Funds Regulation- MMFR).

Le rapport contient des versions finales de l'avis technique, des projets de normes techniques d'exécution ( ITS) et des lignes directrices sur les scénarios de stress test réalisés par les gestionnaires des fonds de marchés monétaires (MMF) dans le cadre du MMFR.

Les principales exigences concernent la liquidité  des actifs et la qualité du crédit, l'établissement d'un modèle de reporting et des scénarios de  stress test réalisés par les gestionnaires des fonds monétaires. 

Ces éléments présentent les règles détaillées requises pour la mise en oeuvre du nouveau cadre réglementaire de l'UE visant à garantir la stabilité et l'intégrité des fonds du marché monétaire.

Les principales exigences des différents outils de politique comprennent:

- les exigences de liquidité et de qualité de crédit applicables aux actifs reçus dans le cadre d'une prise de pensions;

- les critères de validation des méthogologies de la qualité du crédit et les critères de quatification du risque de crédit et du risque de défaillance relatif d'un émetteur et de l'instrument dans lequel le fonds investit

- l'élaboration d'un modèle de rapport contenant toutes les informations que les gestionnaires de MMF doivent envoyer à l'autorité compétente afin d'être transmises à l'ESMA

- des lignes directrices sur les paramètres de référence  à inclure dans les scénario des stress tests que les gérants de fonds monétaires doivent effectués.L'Autorité européenne des marchés financiers ( ESMA) a publié un rapport final sur le réglement relatif aux fonds de marché monétaire( Money Market Funds Regulation- MMFR).

Le rapport contient des versions finales de l'avis technique, des projets de normes techniques d'exécution ( ITS) et des lignes directrices sur les scénarios de stress test réalisés par les gestionnaires des fonds de marchés monétaires (MMF) dans le cadre du MMFR.

Les principales exigences concernent la liquidité  des actifs et la qualité du crédit, l'établissement d'un modèle de reporting et des scénarios de  stress test réalisés par les gestionnaires des fonds monétaires. 

Ces éléments présentent les règles détaillées requises pour la mise en oeuvre du nouveau cadre réglementaire de l'UE visant à garantir la stabilité et l'intégrité des fonds du marché monétaire.

Les principales exigences des différents outils de politique comprennent:

- les exigences de liquidité et de qualité de crédit applicables aux actifs reçus dans le cadre d'une prise de pensions;

- les critères de validation des méthogologies de la qualité du crédit et les critères de quatification du risque de crédit et du risque de défaillance relatif d'un émetteur et de l'instrument dans lequel le fonds investit

- l'élaboration d'un modèle de rapport contenant toutes les informations que les gestionnaires de MMF doivent envoyer à l'autorité compétente afin d'être transmises à l'ESMA

- des lignes directrices sur les paramètres de référence  à inclure dans les scénario des stress tests que les gérants de fonds monétaires doivent effectués.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 16 nov. 2017 - L'EBA entérine les nouvelles normes réglementaires de Bruxelles sur les ratios de solvabilité des établissements financiers

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne  (EBA) a entériné l'adoption par le Commission européenne de l'acte d'exécution modifiant le réglement n°680/2014 ( mise en oeuvre des normes techniques sur les rapports prudentiels) en ce qui concerne les modifications du COREP ( COmmon solvency ratio REPorting)  et d'autres critères d'évaluation des liquidités.

La loi d'exécution, qui se fonde sur le projet final d'ITS ( Implementing Technical Standard) sur les rapports de surveillance soumis à l'EBA en avril 2017, a été adoptée par la Commission le 9 novembre 2017.

Les éléments modifiés s'appliqueront à compter du 1er mars 2018. 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 15 nov. 2017 - L'EBA finalise ses lignes directrices sur la catégorie de risque regroupé pour les clients connectés des établissements financiers

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) vient de publier ses lignes directrices définitives sur le traitement des clients connectés, tel que définit dans le réglement CRR ( Capital Requirement Regulation), visant à aider les institutions financières  à identifier tous les liens possibles parmi leurs clients, en particulier quand les relations de contrôle ou de dépendance économique  devraient conduire à un regroupement des clients en raison du risque qu'ils représentent. et dans la mesure ou ils peuvent être regroupés en  un risque unique.

Ces lignes directrices s'appliquent à tous les domaines du CRR où le concept de " groupe de clients connectés" est utilisé, y compris les normes techniques de l'EBA et ses lignes directrices qui se rèfèrent à ce concept de regroupement.

Les directives couvrent les deux types d'interconnexion qui conduisent à considérer deux clients ou plus comme un risque unique, sur la  base d'un contôle identique et des mêmes dépendances économiques.

Les lignes directrices précisent en particulier que les établissements financiers devraient utiliser les états financiers consolidés de leurs clients lorsqu'ils pratiquent ce contrôle. Elles fournissent également une liste non exhaustive d'indicateurs de contrôle que les établissements doivent utiliser pour évaluer les clients auxquels les règles comptables de l'UE s'appliquent ( par exemple, les personnes physiques, les administrations centrales et les clients qui établissent des états financiers consolidés conformément aux règles d'un pays tiers).

En ce qui concerne l'évaluation des interconnexions fondées sur les dépendances économiques, les lignes directrices défintives confirment l'obligation de considérer deux clients ou plus comme un risque unique  lorsque les difficultés de financement ou de remboursement d'un client sont susceptibles d'affecter un  ou plusieurs des autres clients. A cette fin, les lignes directrices présentent une liste non exhaustive de situations qui devraient être prises en compte par les établissements lors de l'évaluation des dépendances économiques.

A contrario, les directives précisent  également que si les institutions sont en mesure de démontrer que les difficultés  financières ou l'échec d'un client n'entraîneraient pas de diificultès pour un, ou d'autres clients , ces clients ne doivent pas être considérés comme un seul risque.  

Télécharger le document

lien de secours

Mar. 14 nov. 2017 - L'ESMA met à un jour un questionnaire pour mieux clarifier les obligations des investisseurs sur les marchés actions dans le cadre de MiFID II

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a mis à jour une liste de  questions et réponses concernant la mise en oeuvre de la directive sur les marchés d'instruments financiers (MiFID II).

La mise à jour d'aujourd'hui clarifie l'application de l'obligation de trading d'actions pour négocier certains instruments financiers sur une place de trading. 

MiFIR introduit une obligation de négociation pour les actions qui obligeront les entreprises d'investissement à s'assurer que les transactions qu'elles effectuent sur des actions admises à la négociation sur un marché réglementé ou négociées sur une plateforme de négociation se déroulent  sur un marché réglementé, ou un lieu de négociation équivalent d'un pays tiers.

Compte tenu de l'importance de cette disposition et de sa bonne mise en oeuvre, l'ESMA publie un questionnaire   pour clarifier que toutes les entreprises d'investissement  européennes faisant partie d'une chaine  de transmission doivent veiller à ce que l'exécution finale de la commande soit conforme aux exigences de l'article 23, paragraphe 1 du MiFIR.

Télécharger le document

lien de secours

Jeu. 09 nov. 2017 - LA FINMA établit un nouveau régime de fonds propres pour le traitement des participations des grands établissements bancaires

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité fédérale des marchés financiers (FINMA) vient d'adapter le traitement des participations dans le calcul des exigences en fonds propres des grandes banques suisses. Cette modification entre en vigueur rétroactivement au 1er juillet 2017. 

La FINMA donne parallèllement des informations sur les rabais accordés au deux  grandes banques en raison d'amélioration de leur capacité globale d'assainissement et de liquidation.La FINMA considère, étant donné les progrès de Crédit Suisse et d'UBS,  qu'environ un tiers de leur potentiel maximal de rabais et actuellement utilisé.

 

La FINMA  modifie le traitement des participations dans le respect des exigences réglementaires en fonds propres des maisons mères des grandes banques suisses. Les raisons de ce changement ont  déjà été expliquées dans le rapport du Conseil fédéral de juin 2017 sur les banques d'importance systèmique, note la FINMA.

La transparence de la capitalisation des maison mères s'en trouve améliorée, le calcul est simplfié et les règles sont désormais comparables à celles en vigueur dans d'autres juridictions importantes, commente la FINMA. 

 

 

Télécharger le document

l

lien de secours

Mer. 08 nov. 2017 - La FCA se penche sur le fonctionnement du marché londonien de l'assurance de gros

Partagez
Noter cette article :

La Financial Conduct Authority ( FCA) vient de lancer ue étude de marché pour évaluer le fonctionnement de la concurrence dans le secteur des courtiers d'ssurance de gros.

La FCA veut s'assurer que le secteur fonctionne bien et favorise l'innovation et la concurrence dans l'intérêt de ses divers clients.

Le marché de l'assurance londonien est l'un des principaux centres mondiaux de risques commerciaux et spécialisés à grande échelle, contrôlant plus de 68 miliards de livres de primes émises.

Au cours des dernières années, le secteur de l'assurance de gros a connu des changements importants qui ont amené les courtiers à développer de nouveaux services et de nouvelles pratiques commerciales.

Dans ce contexte la FCA prévoit d'explorer comment la concurrence fonctionne actuelllement et si elle pourrait mieux fonctionner.  L'insitution de contrôle estime  qu'une concurrence efficace contribue à faire en sorte que Londres demeure un centre international d'assurance.

La FCA a donc publié les termes de référence détaillant les sujets à explorer et accueillera les réponses à l'étude qu'elle propose jusqu'au 19 janvier 2018.

La FCA a l'intention de publier un rapport intérimaire à l'autome 2018 qui présentera son analyse, ses conclusions préliminaires et toutes solutions potentielles. 

 

Télécharger le document

l

lien de secours

l

lien de secours

Mar. 07 nov. 2017 - L'EBA définit des critères "pertinents" de prise en compte des filiales dans les plans de redressement des groupes bancaires

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) a publié une recommandation finale sur la couverture des entités filiales dans les plans de redressement des groupes bancaires.

Cette recommandation adressée à la fois aux autorités compétentes et aux institutions financières vise à définir des critères communs pour indentifier les filiales devant être couvertes par les plans de redressement de groupe, ainsi que l'étendue de cette couverture.

Ces critères, précise l'EBA, aideront les institutions à éviter une approche fragmentée en fournissant de l'information dans les plans de redressement et à mieux comprendre les attentes pertinentes en matière de surveillance.

L'EBA recommande que la couverture des entités filiales dans un plan de redressement de groupe soit proportionnelle à l'importance globale de ces entités. Aux fins de la planification du redressement, les filiales devront donc être classées comme:

- importantes pour le groupe,

- importantes l'économie ou le système financier d'un Etat membre,

- ou  importantes pour aucun des deux. 

 Différents niveaux d'information sont donc identifiés pour chaque catégorie. La recommandation de l'EBA prévoit également une phase d'ajustement pour assurer la migration sans heurt des informations de planification du redressement disponibles au niveau local vers le niveau du groupe.

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :