L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Lun. 23 avr. 2018 - La FCA constate une forte hausse des plaintes concernant l'assurance protection des paiements parmi les plaintes à l'égard des sociétés financières

Partagez
Noter cette article :

Les plaintes concernant l'assurance protection des paiements  (Payment Protection Insurance-PPI) ont  entrainé une progression de 13% à l'encontre des entreprises de services financiers au second semestre 2017, a déclaré la FInancial Conduct Authority (FCA) . Au cours du deuxième semestre,  note-t-elle, le nombre des plaintes s'est élevé à 3,76 millions, soit une augmentation de Plus de 420000.  

Les plaintes concernant les PPI ont, pour leur part, augmenté de 40% à 1,55 million, soit le plus haut niveau  en quatre ans. En janvier, commente la FCA, les entreprises ont versé 415,8 millions de livres à des clients qui se plaignaient  au sujet des PPI, ce qui porte les montants concernés à 30 milliards de $ depuis janvier 2011.

En excluant les PPI, le nombre de plaintes reçues par les entreprises a été de 2,21 millions, soit 13000 de mins que les six mois précédents. Après les PPI, les produits les plus concernés par les palintes sont, les comptes courants, soit plus de 500000, et les cartes de crédit avec 315.000 plaintes. 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 20 avr. 2018 - L'ESMA publie des décisions confidentielles d'exécution des états financiers pour fournir aux professionnels des informations pertinentes sur l'application des IFRS

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des  marchés financiers (ESMA) vient de publier un extrait de sa base de données confidentielles sur les décisions d'exécution des états financiers. L'extrait comprend une sélection de 10 décisions prises par les autorités nationales dans la période d'aoüt 2016 à juillet 2017.

Cette initiative, précise l'ESMA, vise à fournire aux émetteurs et aux utilisateurs des états financiers des informations pertinentes  sur l'application appropriée  des normes IFRS. Les autorités de contrôle européennes surveillent et examinent les états financiers IFRS et déterminent si ils sont conformes aux exigences IFRS et aux autres exigences  de déclaration requise, y compris les lois nationales concernées.

La publication des décisions d'exécution informe les participants au marché des traitements comptables que les autorités nationales de contrôle peuvent considérer comme conformes aux IFRS. Cette  publication, ainsi que la justification de ces décisions , contribueront à une application cohérente des IFRS dans l'UE, commente l'ESMA, qui précise qu'elle continuera à publier règuièrement d'autres extraits de base de données, la prochaine publication étant  prévue au second semestre 2018. 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 18 avr. 2018 - L'EBA publie de nouvelles normes techniques relatives au reporting prudentiel

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA) vient de publier des amendements aux Normes techniques de mise en oeuvre (ITS- Implementing technical standard) relatives au reporting prudentiel, un nouvel ITS  de reporting pour les plans de résolution correspondants au modèle de point de données ( Data Point Model) et au classement XRBL. Rappelons que le XRBL ( Extensible Business Reporting Language) basé sur XML, est utilisé pour décrire les données fnancières.

L'EBA , dans cette démarche, a coopéré étroitement avec le Single Resolution Board (SRB)  en ce qui concerne le rapport sur la résolution. La version 2.8 du cadre de reporting, précise aussi l'EBA, contient également des informations supplémentaires requises par le SRB au délà du cadre minimum établi pour les  normes techniques de l'EBA sur les exigences de déclaration de résolution.  

L'intégration des données techniques  DPM et XBRL de l'EBA et de la SRB permet, précise l'EBA, de limiter et éviter les doublons par les institutions sous la juridiction SRB. 

 

 

 

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 17 avr. 2018 - L'ESA publie son dernier rapport sur les risques financiers en Europe

Partagez
Noter cette article :

Le Comité mixte   des autorités européennes  de surveillance  (ESA)  pour les marchés financiers, les banques et les assurances, a présenté son rapport sur les riques dans l'UE, centré sur les conséquences du Brexit, la réévaluation des actifs et les risques de cyber attaques. 

Les risques sont multiples, soulgne le rapport,  avec:

-une hausse soudaine des primes de risque , comme en témoigne  la récente flambée de la volatilité et des corrections sur les marchés.

- Les incertitudes entourant les termes du retrait du Royaume-Uni de l'UE.

- Les cyber attaques

Les rapport de l'ESA  réitère également les avertissements aux investisseurs particuliers investissant dans des monnaies virtuelles et sensibilise les marchés aux risques liés au changement climatique et à la transition vers une économie à faible émission de carbone.

Dans ce contexte de risques,  l'ESA avance un certain nombre de propositions pour les autorité européennes et nationales:  

En ce qui concerne les actifs;  les stress tests de surveillance restent un outil crucial pour la gestion du risque systémique - ces tests visent à garantir que les secteurs et les acteurs concernés peuvent résister aux chocs du marché, tels que les assurances et les retraites,  les contreparties centrales (CCP), les  banques et les futurs gestionnaires d'actifs;

Pour le Brexit: l'ESA recommande aux institutions financières européennes et à leurs contreparties, ainsi qu'aux investisseurs et aux consommateurs, d'envisager des mesures d'atténuation en temps opportun pour préparer le retrait du Royaume-Uni de l'UE - y compris les délocalisations et les actions possibles; 

A propos de la cybersécurité: l'ESA encourage les institutions financières à améliorer les systèmes informatiques fragiles, à explorer les risques inhérents à la sécurité de l'information, à la connectivité et à l'externalisation. Pour soutenir cela, les Aurorirés europénnes continueront de s'attaquer aux cyberisques pour les marchés des valeurs mobilières, des banques et des assurances et surveilleront l'utilisation du cloud computing par les entreprises et l'accumulation potentielle de cyberrsques.

Enfin, pour les changements climatiques: l'ESA recommande aux institutions financières d'intégrer le risque de durabilité dans leurs cadres de gouvernance et de gestion des risques et de développer des produits financiers responsables et durables. De plus, les autorités de contrôle devraient améliorer leur analyse des risques cimatiques potentiels pour le secteur financier et la stabilité financière.

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 16 avr. 2018 - L’AMF regrette l’opinion négative de l’ESMA concernant le projet d’instaurer une nouvelle pratique de marché admise encadrant les contrats de liquidité

Partagez
Noter cette article :

l'Autorité des marchés financiers (AMF)  vient de faire savoir que L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a émis une opinion négative concernant le projet de pratique de marché admise de l’AMF relative aux contrats de liquidité. L’AMF regrette le caractère négatif de cette opinion et annonce qu'elle va examiner les suites à lui donner.

Conformément au règlement européen sur les Abus de marché en application depuis le 3 juillet 2016, l’AMF a notifié le 6 février 2018 à l’ESMA un projet de pratique de marché ayant pour objet d’assurer, au regard de cette récente réglementation, une évolution prudente au cours des deux prochaines années de la pratique actuelle des contrats de liquidité.

Ces contrats conclus entre un prestataire de services d'investissement et un émetteur améliorent la liquidité sur les titres de ce dernier, commmente l'AMF. Lorsqu’ils sont instaurés en tant que pratique de marché, ces contrats confèrent aux émetteurs et aux prestataires de services d’investissement qui les mettent en œuvre et en respectent les termes un confort juridique au regard du manquement de manipulation de marché. Largement répandue en France (plus de 400 sociétés françaises ont conclu un contrat de liquidité sur leurs titres), cette pratique est considérée comme essentielle pour le bon fonctionnement du marché français des actions des émetteurs de taille moyenne.

L’AMF regrette le caractère négatif de cette opinion intervenant à un moment où tous les efforts doivent être entrepris pour encourager la cotation sur les marchés financiers des entreprises de taille moyenne, alors même que ces valeurs pourraient être affectées par une attrition de la recherche leur étant consacrée à la suite de la mise en œuvre de la réglementation sur les Marchés d’instruments financiers (MiFID2).

L’AMF, en conséquence, affirme qu'elle va examiner les suites à donner à l’opinion de l’ESMA. Elle échangera à cet effet avec les parties concernées (émetteurs, intermédiaires financiers, investisseurs, infrastructures).  

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 13 avr. 2018 - L'ESMA publie un rapport sur la physionomie du marché des ventes à découvert en Europe

Partagez
Noter cette article :

Le dernier rapport de l'ESMA sur les tendances, les risques et les vulnérabilités des marchès financiers analyse les positions à découvert  déclarées dans le cadre du Règlement sur les ventes à découvert ( Short Selling Regulation- SSR).

Les données de la SSR montrent qu'il y a eu 210341 positions à découvert nettes  de janvier 2013 à décembre 2016. Ces positions concernent plus de 2000 actions européennes, la majorité étant des titres britanniques et allemands. L'analyse de l'ESMA montre qu'environ 1000 investisseurs différents sont actifs dans les actions de l'UE, la grande majorité d'entre eux étant domiciliés aux USA (40%), au RU ( 30%) et seulement 15% dans l'UE. 

les activités de vente à découvert, par ailleurs, semblent très concentrées, avec 150 investisseurs représentant plus de 80% de toutes les poistions à découvert déclarées. 

L'étude de l'ESMA fournit également des éléments prouvant que les investisseurs tendent à éviter de franchir le seuil de déclaration publique afin de garder leur stratégie secrète. Les informations recueillies montrent aussi que la divulgation au public de positions vendeuses nettes importantes pourrait, à titre d'effet secondaire, renforcer les comportements grégaires des investisseurs à découvert.

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 12 avr. 2018 - L'EBA publie son rapport 2015-2016 sur les rémunérations dans les banques de l'UE

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité bancaire européenne (EBA)  vient de publier son rapport sur les pratiques de rémunération dans les banques de l'UE pour les exercices 2015 et 2016 ainsi que les données sur les plus hauts salaires.

Ces donneés montrent qu'en 2016, le nombre de rémunérations de plus d'un million d'euros a diminué de plus de 10%, passant de 5142 en 2015 à 4507 en 2016. En outre, pour les plus hauts salaires, le ratio moyen entre la rémunération variable et la rémunération fixe à continuer de baisser, passant de 127% en 2014 à 118% en 2015 et 104% en 2016. Il en va de même pour le ratio rémunération fixe et variable de l'ensemble des catégories de salariés, passé de 65,5% en 2014 à 57,1% en 2016.

Rappelons que ce rapport de l'EBA sur les salaires du secteur bancaire en Europe fait partie des activité de surveillance de l'EBA et porte sur l'identification du personnel, l'application des accords salariaux, l'utiisation des moyens de rémunération spécifiques, du genre rémunérations variables, garanties et indemnités de départ.

 

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 11 avr. 2018 - L'ESMA demande à la Commission de préciser , dans le cadre de MiFID 2, le statut des sociétés dont l'activité sur des produits dérivés est secondaire par rapport à l'activité principale

Partagez
Noter cette article :

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a adressé une lettre à la Commission européenne concernant l'exemption d'agrément en tant qu'entreprise d'investisement dont les entités non financières sont éligibles lorsque leur activité  de négociation de produits dérivés  est accessoire à leur activité principale telle que définie dans la Directive 2014/65/UE sur les marchés  d'instruments financiers dans le cadre de MiFID 2. 

Dans sa lettre l'ESMA invite la Commission à fournir des orientations supplémentaires sur la manère dont les critères d'activité accessoireénoncés à l'article 2, paragraphe 4 de Mifid 2 et précisés dans la RTS 20 5 (Regulatory Technical Standards) , doivent être interprétés et appliqués, et plus précisemment à quel niveau les textes auxiliaires doivent être appliqués

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 10 avr. 2018 - Dans son rapport 2017, la BCE souligne l'amélioration des fondamentaux des économies européennes

Partagez
Noter cette article :

Le rapport 2017 de la Banque centrale européenne (BCE) montre clairement que la politique monétaire de la banque centrale a permis de jeter les bases d'un retour de l'inflation à un taux inférieur, mais proche de 2% à moyen terme, souligne la BCE. 

Dans l'ensemble, souligne-t-elle, les pressions inflationnistes sous-jacentes doivent continuer de s'accompagner d'un important degrè de stimulation monétaire pour continuer à se renforcer et soutenir les évolutions de l'inflation globale à moyen terme.

Le Pib réel a augmenté pendant 19  trimestres consécutifs, note la BCE. Il a progressé de 2,7% sur un an au quatrième trimestre 2017, bien au dessus des dernières estimations de croissance potentielle d'environ 1,5%.

L'indice composite des directeurs d'achat, qui est étroitement lié à la croissance de la zone euro, reste supérieur à sa moyenne de long terme et ses rapproche de son plus haut niveau en 12 ans.  De plus, l'indicateur de la perception de l'économie d'Eurostat est à son plus haut niveau depuis 17 ans. 

Le croissance, poursuit la BCE, a permis une forte progression de l'emploi. Le nombre de personnes employées dans l'UE a augmenté de 7,8 millions depuis le creux de la mi-2013. Cela implique que toutes les pertes d'emplois subies durant  la crise ont été récupérées, précise la Banque centrale. Ainsi, le taux de chômage est à son plus bas niveau depuis décembre 2008 , malgré une augmentation de plus de 2% de la population active. 

Télécharger le document

Lien de secours

Lun. 09 avr. 2018 - La FCA présente ses priorités pour la période 2018-2019 dans un contexte marqué d'abord par les conséquences du Brexit

Partagez
Noter cette article :

La Financal Conduct Athority (FCA) vient de publier ses priorités pour les années 2018 et 2019 dont les ressources, note la FCA, devront être largement mobilisées autour de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, compte tenu de l'impact de ce retrait sur la réglementation des marchés financiers.

Parallèlement à ce travail, la FCA précise qu'elle se concentrera sur sept domaines prioritaires intersectoriels, sur la base de l'estimation des domaines où l'intervention de l'autorité de régulation peut avoir le plus fort impact. Ces domaines prioritaires sont: 

- la culture et la gouvernance des entreprises afin d'améliorer le fonctionnement des marchés et le service au consommateur.

- L'amélioration du crédit à coût élevé en s'appuyant sur ce qui a déjà été réalisé pour mieux réguler le marché.

- La lutte contre la criminalité financière afin d'optimiser le réputation et le fonctionnement  du marché financier britannique.

- La sécurisation des données à travers les outils technologiques.

-L'innovation et le big data pour renforcer les évolutions du marché et ses capacités concurrentielles.

- L'attention portée aux anciens clients pour qu'ils ne soient pas défavorisés par rapport aux nouveaux clients.

- l'épargne à long terme, les retraites et les différences intergénérationnelles pour mieux répondre aux évolutions démographiques de la société britannique et les besoins financiers qu'elles engendrent.  

 
 

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :