L'information financière que vous ne trouvez nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

• le fonctionnement général des marchés financiers, selon les produits et les régions du monde (et principalement en France, Europe et USA) ;

• la réglementation des activités financières, principalement en France, Europe et USA ;

• les tendances économiques et financières fondamentales qui permettent déjà de « voir » l’avenir économique et financier du monde.

Zone :

Categorie :

Ven. 15 sept. 2017 - La SEC détaille son action pour aider les acteurs des marchés financiers affectés par les ouragans

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission (SEC) a fait savoir qu'elle suivait de près les conséquences des ouragans pour les marchés financiers.
Le président Jay Clayton a déclaré que l'autorité de contrôle veillera à ce que les investisseurs aient accès à leur compte de titres, et qu'elle évaluait la nécessité d'allonger les délais de dépôt et d'autres exigences réglementaires et qu'elle continuait de surveiller les escroqueries liées à la tempête.

Jusqu'à ce que le bureau régional de Miami ouvre, précise la SEC, les investisseurs et les participants aux marchés en Floride, au Mississippi, en Louisiane, aux Iles Vierges américaines et à Porto Rico, peuvent contacter le bureau régional de la Commission à Atlanta pour toute aide et information. 

Télécharger le document

Mer. 13 sept. 2017 - La SEC condamne State Street à une amende de 35 millions de dollars pour facturation frauduleuse

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission a annoncé que State Street avait accepté de payer plus de 35 millions de dollars pour règler les frais que la société a frauduleusement facturé avec des majorations secrètes pour des services de mamagement  de transition. State Street a omis, par ailleurs, de déclarer  des informations importantes sur l'exploitation de sa plate-forme pour la négociation de titres du Trésor américain.

Une injonction de la SEC montre que le système de surfacturation de State Street dans les cas de management de transition a généré environ 20 millions de recettes indues. 

Street Street a églament utilisé de fausses déclarations, des estimations pré-commerciales et des rapports post-transaction pour truquer sa compensation sur diverses transactions, en particulier les achats et les ventes  d'obligations et d'autres titres qui s'échangent en dehors des grands marchés transparents.

Lorsqu'un client a constaté la fraude, remarque la SEC, State Street a évoqué une simple erreur de manipulation et des prises de commission par inadvertance afin de dissimuler la  fraude. 

Télécharger le document

Lien de secours

Jeu. 07 sept. 2017 - La SEC inculpe un conseillé financier pour avoir détourné l'argent de ses clients

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission a inculpé un conseillé en fiscalité et placements financiers basé au New Jersey pour avoir volé plus d'un million de dollars à ses clients pour faire face à son addiction au jeu et d'autres dépenses personnelles.

La SEC souligne que l'homme a fabriqué des faux documents, relevés de compte, certificats d'actions et billets falsifiés,  dans le cadre d'une démarche où il a convaincu les clients qui cherchaient ses conseils en stratégie d'investissements de lui confier leur argent pour investir dans un certian nombre de titres.

L'inculpé, en fait, aurait encaissé les chèques de ses clients dans un établissement dédié et empoché les fonds tout en assurant à ses clients que  leurs actifs étaient surs et florissants.

Selon la SEC l'inculpé à utiliser  cet argent à son profit et à utiliser la fameuse technique de Ponzi quand des clients lui demandé de récupérer leurs fonds.  

Télécharger le document

lien de secours

Mer. 06 sept. 2017 - La SEC inculpe un ancien comptable d'un groupe pharmaceutique pour délit d'initié

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission a inculpé un comptables et trois autres personnes pour délit d'initié portant sur une entreprise pharmaceutique du New Jersey où le comptable travaillait auparavant. 

La plainte de la SEC fait valoir que l'ex comptable de groupe pharmaceutique Celator a envoyé à deux de ses amis des informations confidentielles sur les résultats des essais cliniques pour le médicament contre le cancer de Celator et son acquisition par la société Jazz Pharmaceuticals Plc à Dublin presque trois mois plus tard.

L'action de Celator a augmenté de 400% en mars 2016 lorsque le groupe a annoncé des résultats positifs pour son médicament pour traiter la leucémie et Jazz Pharmaceuticals a du payer une grosse prime en mai 2016 pour acquérir Celator.

La plainte de la SEC,  inculpe également deux personnes qui ont acheté des actions Celator avant les annonces officielles, selon les informations que leur avait données le comptable avec lequel ils avaient convenu de partager les gains, L'une des deux personnes avait également donner l'information à son père.   

Télécharger le document

lien de secours

Ven. 01 sept. 2017 - La FINRA lance une alerte pour prévenir les investisseurs contre les investissements frauduleux suite à l'ouragan Harvey

Partagez
Noter cette article :

La Financial Industry Regulatory Authority (FINRA)  vient d'emettre un alerte aux investisseurs de se méfier des fausses informations promettant d'énormes gians financiers à la suite de l'ouragan Harvey.

Cette alerte explique aux investisseurs comment détecter et se protéger contre les escroqueries d'invetissements liés aux néttoyage ou à la reconstruction des zones dévastées.

La fraude financière suit systématiquement les conséquences d'une catastrophe sous formes d'emails non sollicités, de textes, d'appels téléphoniques, d'application de messagerie et de communication de médiax sociaux " a déclaré le vice-président de la FINRA.  

Pour faire face à ce type de sollicitations, la FINRA recommande trois précautions:

-serenseigner avant d'investit

-savoir qui envoi le message

-trouver où les actions sont négociées

Télécharger le document

Lien de secours

Mer. 30 août 2017 - La SEC condamne KPMG pour une mauvaise évaluation des états financiers d'une société du secteur énergie

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission a annoncé que KPMG avait accepté de payer plus de 6,2 millions de dollars pour régler les accusations selon lesquelles elle n'avait pas vérifié correctement les états financiers d'une société de pétrole et de gaz, ce qui avait entrainé l'ignorance des investisseurs quant à la valeur  de l'entreprise énergétique. 

Le partenaire de KPMG en charge de la vérification a également accepté de régler les accusations portées contre lui.

Selon l'analyse de la SEC; KPMG a été embauché en tant que vérificateur externe de Miller Energyy Ressources en 2011 et a publié un rapport d'audit sans réserve malgrè des  valeurs excessivement surestimées pour les principaux actifs pétroliers et gaziers. KMPG et son partenaire John Riordan, d'après la SEC, n'ont pas évalué correctement les risques liés à l'acceptation de Miller Energy en tant que client et n'ont pas corectement supervisé la vérifications.
Parmi les autres fautes d'audit KPMG et Riordan n'ont pas suffisement pris en considération les faits qui leur ont été signalés, ce qui aurait du soulever de sérieux doutes quant à l'évaluation de la société, ajoute la SEC. Ils n'ont pas détecté ainsi que certains actifs immobilisés ont été comptés à deux reprises dans l'évaluation de l'entreprise.  

Télécharger le document

Lien de secours

Mar. 29 août 2017 - La SEC lance une inculpation contre sept personnes qui auraient monté un vaste système de délits d'initiés sur des fusions acquisitions en cours de finalisation

Partagez
Noter cette article :

La Security and Exchange Commission a lancé une inculpation de délits d'intiés à l'encontre de sept personnes qui ont généré des millions de dollars de gains en négociant des informations confidentielles sur des dizaines de fusions et acquisitions imminentes. 

L'analyse des données a permis aux enquéteurs de la SEC de mettre à jour ce traffic malgrè l'utilisation présumée par les trafficants de sociétés écrans, de codes confidentiels et d' une application de messagerie chiffrée pouvant se détruire elle même pour échapper à la détection.

Selon la plainte de la  SEC, un ancien responsable informatique d'une grande banque  était au centre du système, en utilisant sa capacité d'accès à un système informatique bancaire pour  corrompre des personnes impliquées dans les affaires concernées par les fraudes. 

Selon la SEC, ces personnes ont livré des informations sur une terntaine d'affaires en cour de finalisation  entre octobre 2014 et avril 2017. 

Télécharger le document

Lien de secours

Ven. 28 juil. 2017 - La SEC inculpe Halliburton pour violation des dispositions relatives aux règles de contrôle comptable de la loi sur les pratiques de corruptions étrangères

Partagez
Noter cette article :

La SEC  vient d'inculper la société Halliburton pour violation des dispositions relatives aux livres, aux registres et aux contrôles comptables internes de la loi sur les pratiques de corruption étrangères (Foreign Corrupt Practices Act-FCPA) lors de la sélection et de la réalisation de paiements à une entreprise locale en Angola dans le cadre de contrats lucratifs.

Halliburton qui a gagné environ 14 millions de dollars sur ces transaction a accepté de payer plus de 29,2 millions de dollars à la SEC pour régler cette affaire. La société a également accepté de prendre un consultant en conformité indépendant pour superviser ses ploitiques et procédures de leuute contre la corruption en Afrique. 

L'ancien président de Halliburton, Jeannot Lorenz, a accepté de payer une pénalité de 75000 dollars pour avoir provoqué les violations de la loi commises par la société, contourné les règles comptables internes et falsifié  les livres de comptes. 

Télécharger le document

lien de secours

Mer. 26 juil. 2017 - La SEC rappelle aux acteurs du marché qui proposent des actifs numériques par des entités virtuelles qu'ils sont assujettis aux exigences des lois fédérales sur les valeurs mobilières

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC)  a émis un rapport d'enquête mettant en garde les participants du marché qui offrent et vendent des actifs numériques par des organisations "virtuelles". Ele rappelle qu'ils sont assujettis aux exigences des lois fédérales sur les valeurs mobilières. 

Ces offres et ces ventes, menées par des organisations utilisant la technologie du régistre général ou du bloc-chaîne, ont été désignées, entre autres, sous le nom de "Initial Coin Offering" ou "Token Sales" . La question de savoir si une opération d'investissement particulière implique l'offre ou la vente d'un titre qu'elle que soit la terminologie ou la technologie utilisée- dépendra des faits et circonstances, y compris les réalités économiques de la transaction. 

Le rapport d'enquête de la SEC a révélé que les jetons offerts et vendus par une organisation "virtuelle" connue sous le nom de "DAO" étaient des des titres et donc soumis aux lois fédérales sur les valeurs mobilières. le rapport confirme que les émetteurs de titres basées sur la technologie du registre général du bloc-bloc doivent inscrire les offres et les ventes de ces titres sauf si une exemption valable s'applique. 

Ceux qui participent à des offres non enregistrées peuvent également être tenus responsables des violations des lois sur les valeurs mobilières.

Télécharger le document

lien de secours

Mar. 18 juil. 2017 - La SEC inculpe 13 personnes pour fraude par ventes agressives aux téléphone

Partagez
Noter cette article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) vient d'inculper pour fraude 13 personnes présumément impliqués dans deux escroqueries  à partir de centres d'appels téléphoniques situés à Long Island qui ont dépouillé plus d'une centaine de victimes de plus de 10 millions de dollars, grâce à des tactiques de ventes agressives sur  des titres à très bas prix ( penny stoks).

La SEC note que les organisateurs de ce montage utilisaient des centres d'appels conçus pour mettre le maximum de pression sur les victimes. Ces centres ont  lancé des centaines de milliers d'appels avec  des méthodes d'intimidation auprès des futures victimes, souvent des personnes agées. 

Les enquêteurs de la SEC ont réussi à analyser les mécanismes de l'escroquerie grâce aux plaintes des investisseurs et ont utilisé des outils technologiques innovants  et des approches d'enquête novatrices pour trouver des preuves, en quelques mois.

La SEC a inculpé tous les accusés de fraude et neuf d'entre eux de manipulation du marché. 

Télécharger le document

Lien de secours

Zone :

Categorie :

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

Tous les champs sont obligatoires.

Operation in progress

Une erreur est survenur lors de l'envoi du message

Votre message a bien été envoyé

MemoFin Feedback vous permet de nous signaler les problèmes que vous rencontrez, de suggérer de nouvelles fonctionnalités ou de nous envoyer des commentaires d'ordre plus général.

 

Saisissez votre message ci-dessous :