L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Émergences

Lettre d’analyse financière long terme sur des pays, des métiers ou des secteurs émergents : Microélectronique, Biotechnologies, Pharmacie, mais aussi des pôles de développement comme New York, Shanghaï ou Paris.

Date de publication: 1 sept. 2009
Auteur: PNS
Noter cette lettre :

Quelles que soient les analyses, tout le monde s'accorde sur deux points : la pollution atmosphérique des grandes agglomérations et le caractère précaire des énergies fossiles dont les réserves sont estimées à environ 50 ans en tenant compte des découvertes probables et de la croissance du niveau de vie. Personne ne connaît le délai des ressources, mais chacun admet que l'horizon est court et très incertain puisque nous ne sommes pas à l'abri d'une innovation majeure dans le domaine énergétique qui réduirait à zéro les efforts d'économie d'énergie d'aujourd'hui. En économie, une erreur de 10 ans peut être ruineuse. En termes techniques, cela conduit à un mauvais taux d'actualisation ! En pratique, cela conduit à un gaspillage.

Il faut donc aujourd'hui anticiper un événement (de rareté) dans un avenir incertain tout en prenant acte de la pollution atmosphérique urbaine.

La décision de limiter les émissions de gaz carbonique et de réduire la consommation énergétique est à l'intersection de cette certitude de la nécessité de lutter contre la pollution et de cette probabilité de rareté : elle relève donc du domaine purement politique à la limite du rationnel et du pari sur l'avenir.

La taxe carbone est un instrument fiscal souple dont le niveau variera avec l'anticipation de rareté, sans jamais revenir à zéro en raison de la pollution et de la pérennité naturelle de toute fiscalité.

Télécharger la Lettre